Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par jlgdu54

Délires avant une opération des dents de sagesse.
 
Quand on vous enlève les dents de sagesse, c’est un peu une révolution de palais !

Ses dents coincées, est-ce une coïncidence ?
Comme ce sont des dents de sagesse qu’on lui enlève, s’il avait une dent contre son père, il l’aura encore après l’opération.
Hors sujet, mes propos ? Je crois au contraire en plein de dents.


Pour tromper sa douleur, je lui déclamerai du Racine. C’est conseillé par Pivot.


Je lui aurais bien proposé de faire un bridge, mais à deux ?
On va tâcher d'éloigner le chien à son retour. Pour éviter une présence canine déplacée, on va déplacer la présence canine.
D’autant que les chiens enterrent leur os (au milieu du chiendent ?) et on souhaite éviter tout problème dans terre.
Je comprends mieux l’expression « J’ai la dent ». Après l’opération, il aura moins de dents et pas le droit de manger.

 

Je n’aime pas les édentés et leur air con des sans dents.


De cure-dent, il n’en aura cure.
Comme lui a dit sa mère :"aujourd'hui, tu ne pourras pas manger, pour toi, ce sera ras ma dent!"
Dentiste véreux ? C’est l’escroc et les crocs.
Il n’y a qu’émail qui m’aille.

C’était un sujet un peu figé, c’est dentaire, dirais-je même.


Forain, voilà un métier nomade. Par contre, chirurgien dentiste, c’est dentaire.

 

Laisser tomber son dentier dans l’océan, c’est en mer dents.
Que font aux dents les gâteaux fondants ?
Mais hanter ses dents plaide-t-il en ma faveur ?
Pour une fois qu'il prend la sans dent, cela va créer un pressées dents.
Ces jeux de mots au dépens de mon fils font-ils de moi un mauvais père-dents ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article