Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par jlgdu54

Une rareté  : le prochain samedi 29 février sera dans 10 227 jours...

Une rareté : le prochain samedi 29 février sera dans 10 227 jours...

Nous avons la chance en 2020 de bénéficier d’un jour en plus, le samedi 29 février.

Pour les personnes nées à partir du 1er mars 1992, ce sera leur premier samedi 29 février.

Le dernier 29 février tombant un samedi remonte en effet à l’année 1992.

 

De 1904 à 2096, les 29 février successifs sont espacés de 1 461 jours (4 fois 365 jours, plus 1). 1 461 jours, cela représente 208 semaines (4 fois 52) et 5 jours (1 jour par an, sauf l’année bissextile 2 jours).

208 semaines et 5 jours, cela signifie qu’il y a deux jours qui manquent pour faire une dernière semaine complète. Voilà pourquoi, à un samedi 29 février succédera dans 4 ans un jeudi 29 février (-2 jours).

Sachant cela, vous pouvez frimer en affirmant spontanément que le 29 février 2016 était un lundi et celui de 2012 un mercredi…

Ce décalage de 2 jours a aussi pour conséquence qu’on fait le tour complet des jours de la semaine en seulement 7 dates de 29 février, soit en 28 ans (4 fois 7). En effet, la semaine comptant un nombre impair de jours (7), ce décalage de deux jours permet d’en faire l’inventaire exhaustif en seulement 7 dates successives.

Le jour de la semaine des 29 février de 1900 à 2040

lundi

mardi

mercredi

jeudi

vendredi

samedi

dimanche

2016

2028

2040

2024

2036

2020

2032

1988

2000

2012

1996

2008

1992

2004

1960

1972

1984

1968

1980

1964

1976

1932

1944

1956

1940

1952

1936

1948

1904

1916

1928

1912

1924

1908

1920

 

Pourquoi de 1904 à 2096 ? Un peu d’astronomie.

Parce que 1900 et 2100 ne sont pas des années bissextiles, alors que 2000 l'a été.

La Terre tournant autour du Soleil en 365 jours 5 heures 48 minutes et 45 secondes (soit 365,24219 jours, durée moyenne de l’année solaire ou année tropique), nos calendriers se sont adaptés au fur et à mesure de l’histoire de l’humanité pour cadrer au mieux avec cette réalité.

Nos années font donc 365 jours.

Pour se rapprocher le plus possible des décimales de l’année tropique (0,24129), on a aménagé des années bissextiles en conséquence.

On rajoute donc un jour tous les 4 ans, ce qui nous donne une année moyenne calendaire de 365,25 jours.

On voit que c’est un peu trop par rapport au 365,24129 visé.

Pour affiner, ne sont pas bissextiles les années en 00, sauf celles divisibles par 400. Concrètement, les années 2100, 1900, 1800, 1700 ne sont pas bissextiles, alors que l’année 2000, divisible par 400, l’a été.

Cet aménagement du calendrier (calendrier grégorien, institué par le pape Grégoire XIII) est en place depuis 1592.

Auparavant, le calendrier julien (institué par Jules César en 45 avant JC sur les conseils de l'astronome Sosigène d'Alexandrie) appliquait strictement une année bissextile tous les 4 ans.

L’application stricte par le calendrier julien de l’année bissextile tous les 4 ans depuis l’an 8 après Jésus Christ avait accumulé un décalage de 10 jours par rapport à l’année solaire (11 minutes par an en moyenne, soit 1 jour tous les 134 ans).

Après avoir apuré ces 10 jours de décalage plus ou moins vite et efficacement selon les pays, ces aménagements de la fréquence des années bissextiles nous permettent de rapprocher convenablement notre calendrier de la réalité de l’année tropique.

Pour en savoir plus http://jlg54.over-blog.com/2016/02/pourquoi-fevrier-n-a-que-28-jours-histoire-de-notre-calendrier.html

Chaque période de 400 ans compte désormais 146 097 jours, comprenant 97 années bissextiles  et 303 années non bissextiles.

97 fois 366 = 35 502 jours

303 fois 365 = 110 595 jours

Total : 146 097 jours.

Une année moyenne ressort donc à 146 097 divisé par 400, soit 365,2425 jours.

L’imprécision n’est donc plus que de 26 secondes par an, sachant que la variation de l’année tropique présente une amplitude de 63 secondes entre l’année la plus courte et l’année la plus longue sur un cycle de 18 000 ans. L’année tropique diminue actuellement dune demi-seconde par siècle.

Dans 10 000 ans, notre calendrier serait décalé de 3 jours, et probablement de 6 jours, car en même temps la vitesse de la rotation de la Terre sur elle-même se ralentit inéluctablement, ce qui fait que la durée du jour augmentera légèrement, accentuant un peu plus le retard de notre calendrier grégorien sur la réalité astrale…

Si l'humanité est toujours occupante de la planète, elle aura donc a effectuer quelques aménagements dans plusieurs siècles.

Pour l'heure, l'humanité a d'autres problèmes plus gravissimes à régler !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article