Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par jlgdu54

Après Halloween, on subit le Black Friday, bientôt Thanks Giving et la fête nationale le 4 juillet.

Après Halloween, on subit le Black Friday, bientôt Thanks Giving et la fête nationale le 4 juillet.

Les trois dernières semaines en France ont été dominées par l’émergence du phénomène social des Gilets Jaunes. J’y ai consacré une rubrique spécifique.

Je vous laisse découvrir cette deuxième sélection de 48 Gladeries automnales sur les autres sujets.

 

Actualités.

  1. Qu'est-ce que vous nous préparez pour le blagues friday ?
  2. Le black Friday, parce qu’il faut vendre, dis !
  3. C'est trop facile de critiquer Trump et de parler d'une coiffure de merde. Soyons précis, il a des cheveux poivre et selles !
  4. Carrément, il était trop poli Ghosn pour être honnête !
  5. Sur la fin, Johnny est devenu riche comme rock fêlure.
  6. France Télévisions pourrait faire une édition dominicale du Magazine de la Santé, ce qui remplacerait avantageusement le Jour du Seigneur, grâce à Michel Six Messes.
  7. Elon Musk pense lui-même aller sur Mars. Mars, pour ma part, j’y pense, mais après le 28 février !

 

Sport.

  1. Pour une somme modrique, je peux vous révéler le gagnant du ballon d’or 2018.
  2. Lewis Hamilton est-il un poids lourd du sport automobile ? Lewis a mille tonnes, je suis bête !
  3. Pour préparer un match contre l'Uruguay, il faut monter vidéos.
  4. Sur le mode combat de coqs, le PSG a gagné un match de poule.
  5. L’attaquant marquera un but, si le défenseur ne le marque pas.
  6. Quand tu es attaquant, tu marques le pas, si tu marques pas.
  7. J’enquille les buts depuis que je joue avec des chaussures de marque.

 

Divers.

  1. Les mots sont prévus pour garder la ligne, donc évitez de les mettre en caractères gras.
  2. Figurez-vous que je ne suis pas physionomiste, je le reconnais !
  3. Les hommes ronflent après usage. Les sextoys, pendant.
  4. Tes désirs sont des ordres et tes délires font désordre !
  5. Je suis pour la suppression de la chasse, sauf dans les toilettes.
  6. Pour le chef d’orchestre qui a perdu sa partition, il y a risque de sans portée.
  7. Papier tue-moche : « Tu es laide, je te quitte ! »
  8. Les grandes maisons de whisky et la hiérarchie ecclésiastique vous recommandent le 12 ans d'âge.
  9. Y a un truc récurrent, dont je n’arrive jamais à me souvenir. Ça va vous intéresser, il faut juste que je retrouve ce que c’est.
  10. L'an nuit, c'est bien le contraire de l'année lumière ?
  11. Humour dans les règles. Les auto-tamponneuses, c’est bien parce que les femmes se débrouillent toutes seules chaque mois ?
  12. Si je vous dis qu’on m’a sucré mon yaourt nature, vous ne savez pas si j’ai mangé du yaourt.
  13. Ils disent qu'ils n'ont pas d'oseille, mais c'est des salades !
  14. Je vouvoie dans la pénombre comme dans l’intimité.
  15. Le pharmacien n'ayant pas d'escampette en suppositoires, je me suis barré.
  16. Le ski, ça freine, et moi, ça fait deux !
  17. La promotion canapé d’Yvan est-elle un des lits ?
  18. La douche dans les prisons et l’heure d’être nus.
  19. Le sexe masculin a tendance à faire le fier quand il gagne une érection.
  20. Je n’ai pas le temps de vous donner l’heure.
  21. La disparition rapide de la biodiversité, ce n’est pas des conneries. En 15 ans, mon parapluie a perdu plus de 50% de ses baleines.
  22. Ne plus manger de pâtes, c’est épatant ! Avant, j’en mangeais déjà moins, c’était pas tant !
  23. Vivement l’apéro, j’ai une question à la noix à poser au premier pécan venu, au cajou il comprendrait !
  24. Quand tu pisses en regardant le mur, tu es un homme. En regardant la porte, tu es une femme.
  25. Non seulement vous mangez des poissons morts, mais en plus vos enfants mangent des poissons pas nés.

 

Plus gravement.

  1. Seuls seront immortels les enfants que nous ne ferons pas.
  2. De même que dans le blanc, il y a toutes les couleurs, dans ton silence, tu as tout dit.
  3. Hors périodes électorales, les politiques ne mentent jamais, encore faut-il ne pas leur poser des questions embarrassantes.
  4. Essayer de rallier un opposant politique à ses convictions, c'est comme offrir une longue vue à un non voyant.
  5. Je t’aimais au départ, et maintenant c’est ton départ que j’aime.

 

6mots

 

  1. Je ne dors pas, je désinsomnise !
  2. Chez les Scandinaves, latitude est rédhibitoire.
  3. Définitivement êtres vivants à titre provisoire.
  4. Trump, ses délires sont des ordres.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article