Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par jlgdu54

Un effroyable accident.

Un effroyable accident.

Une semaine qui avait commencé par une catastrophe pour le rugby français et qui se termine par un effroyable accident de la route entre un camion et un autobus à Puisseguin en Gironde pour un bilan de 43 morts.

73 JLGeades sont venues se rajouter à ma collection personnelle pendant cette semaine, avec une bonne production de 6mots.

Actualité.
  1. Heure d’hiver, mode d’emploi : mettre le réveil à 3h00 pour bien mettre l’heure sur 2h00 et ne pas oublier d’enlever la sonnerie, sinon ça resonne une heure plus tard !
  2. Imaginez que ce conseil soit suivi par un Alzheimer, il recule le réveil toutes les heures et il n’est pas près de se lever !
  3. Cette nuit, une fois de plus, l’horlogerie française sera sur le reculoir.
  4. Par an, le plus souvent en dormant, on vit 365 fois de deux à trois heures du matin, dont deux fois cette nuit.
  5. Le leader de la CGT ne pourra pas venir à la conférence sociale, il a attrapé la grève.
  6. Lassée par l’ignorance du public sur l’état des prisons, Christiane Taubira envisage d’organiser des portes ouvertes.
Rugby.
  1. Ballon ovale : objet oblong néozélandais qui s’aplatit toutes les dix minutes dans l’en-but français.
  2. En-but français : lieu de villégiature néozélandais.
  3. Nous avons joué l’écart de finale.
Divers.
  1. Cultiver des fraises permet de faire des économies d’échelle.
  2. Manger des oranges porte bonheur, surtout des sans guigne.
  3. Quand on fait des trucs cochons, ne pas s’étonner qu’il y ait des lardons au bout du compte.
  4. En Sicile, les gens se taisent par peur du silencieux.
  5. Le fou rire pendant une cuite est certainement provoqué par du Bordeaux super rieur.
  6. Pour Noël, offrez un gant ou une chaussure, et jouez au mi-cadeau.
  7. Le progrès apporté par les écrans plats, c’est que le chat ne dort plus sur la télé, du coup on n’a plus l’écran coupé en deux par une queue.
  8. Chéri, tu as fini tous les nems ? - Quant aux nems, on ne compte pas.
  9. Les éléphants sont condamnés par ceux qui prennent leur défense.
  10. La phobie des nids de poule, c’est la crainte de trous, à ne pas confondre avec la quinte de toux.
  11. Perdre ses clés, quelle perte de temps !
  12. Espion frileux cherche une bonne couverture. Pourvu qu’il trouve, sinon il est dans de beaux draps !
  13. Ne pas confondre un cochon taille un bis brut avec un porc taille un ter net.
  14. En présence d’un lapin, il n’y a personne.
  15. C’est au pied du mur qu’on porte plinthe.
  16. Elle m’a accordé une dance, je lui accorde sa guitare.
  17. Les bons bailleurs tolèrent les bombes ailleurs.
  18. En guerre, on drague les mines ; en paix, on drague les minettes.
  19. On a volé un œuf au musicien pendant qu’il faisait un bœuf.
  20. Pendant que je surveillais mon langage, ces salopards de putains de pickpockets m’ont pris mon portefeuille.
  21. Finir mangé par des anthropophages, quel échec cuisant !
  22. Si les sirènes existaient vraiment, il y aurait un certain retentissement.
  23. Le bac et le permis, c’est comme le suicide, si tu les réussis du premier coup, tu ne retentes pas après.
  24. L’église et c’est ma quête. L’église et ses maquettes.
  25. C’est parce qu’il ne pensait pas qu’au cul, qu’il le devint.
  26. Vous trouvez normal vous, que des SDF puissent disposer d’un logement de fortune ?
  27. La Suisse, Monaco et le Luxembourg sont ce qu’on appelle des logements de fortunes.
  28. L’école canine, ça molaire pas mal pour un animal qui a les crocs.
  29. J’imagine qu’un habitant sur Troyes paie son tiers provisionnel.
  30. Bon weekend en attendant et même sans attendre.
  31. J’aime encore bien faire des fêtes en cas de succès.
6mots.
  1. Guillotine : objet tranchant du premier cou.
  2. L’Homme va écrémer la Voie Lactée.
  3. La France abrite trop de sans-abris.
  4. Les pompes funèbres belges spéculent os.
  5. Accoster, succomber à une des rives.
  6. Branché, j’ai une connexion huit filles.
  7. Je fréquente Internet avec acide twitté.
  8. Une volée française au volley slovène.
  9. Je retire ce que j’ai tu.
  10. Mes convictions profondes sont plutôt creuses.
  11. Puanteur : qui dit mot qu’on sent.
  12. La crêpe est retournée chez moi.
  13. Côté commerce extérieur, exporter, c’est important.
  14. Un explorateur quémandeur créa l’implore explore.
  15. De rester ici nous importe peu.
  16. Par grosse sécheresse, l’important c’est l’arrose.
  17. Pour l’étranger, acheter français c’est important.
  18. Ma crédibilité est à peine croyable.
  19. Les syndicats sont sur la grève.
  20. Consolider le budget français ? Plutôt grever !
  21. On attend la relève des conteurs
  22. Nous avons été empruntant l’hiver monotone.
  23. Se lever, c’est rejoindre les debout.
  24. N’abusez pas du té à l’amiante.
  25. Je chouhaiterais rentrer péniche dans Marina.
  26. En matière de coffre-fort, qu’offre Faure ?
  27. Anastylose : reconstruction du XV de France.
  28. Onfray n’est pas l’inventeur du bénitier.
  29. Elever des verrats, l’enfance de lard.
  30. Le pet d’ici serait à dissiper.
  31. Fricotage : rançon espérée par les ravisseurs.
  32. Epouse : relation c’est que sur elle.
  33. Pertinence du bonheur que l’argent secrète ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article