Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par jlgdu54

L'OMS (On Mange Sain) a tenu des propos saignants.

L'OMS (On Mange Sain) a tenu des propos saignants.

Une semaine pendant laquelle un avocat tire sur son bâtonnier n’est certainement pas une semaine comme les autres.

L’OMS nous a par ailleurs confirmé que vivre était cancérigène.

82 JLGeades sont venues se rajouter à ma collection personnelle pendant cette semaine (dont 31 au format 6mots).

Actualité.
  1. Régionales : quand la fourchette est trop large, on parle d’un sondage à la louche.
  2. C’est confirmé, selon l’OMS, vivre serait cancérigène.
  3. Quand on voit l’aspect tout fripé d’un avocat, comment peut-on être tenté d’avoir sa peau ?
  4. Pour tirer sur un bas-thonier, il faut être barge.
  5. Quand un truand tire sur un collègue à Marseille, il ne fait pas une lettre de 200 pages pour expliquer son geste.
  6. En Seine-et-Marne, les faits divers sont moins nombreux, du coup les avocats ont le temps de s’occuper de tout.
  7. Emmanuel Macron est un des ministres les plus dégauchis.
  8. Suite au passage à l'heure d'hiver, vous ne devez plus choisir vos vacances dans le Midi, mais dans le Onze Heures.
  9. J’ai un côté Fabius pour ma coiffure, tant pis, mais pas pour mes fils, tant mieux.
  10. Dans l’aviation militaire, on déplore des fautes de frappe moins nombreuses, mais bien plus graves que dans la presse quotidienne.
Divers.
  1. Il y a deux sortes d’orateurs : ceux dont on boit les paroles et ceux qui nous saoulent.
  2. Pendant la révolution la guillotine a contribué à couper court à tout débat politique.
  3. Il y a le baptême par immersion et puis il y a la tasse athée.
  4. Le bilan de la société des funambules est hélas déséquilibré.
  5. J’ai été au sauna, mais rien n’a transpiré.
  6. Comment peut-on appeler circulaire un courrier format A4 ?
  7. Ma démission n’était pas à prendre à la lettre.
  8. Les nains et les géants ont les semelles au même niveau.
  9. L’aveugle n’a même pas vu qu’il était passé tout à côté de la perception.
  10. Son père a offert à ma femme qui est fille unique deux chats en plâtre. Depuis ma vie ressemble à la sans-sœur pour les chats faux.
  11. Ma femme vient de me tenir des propos décousus : il y aurait un problème avec mon pantalon.
  12. Combien coûte un livre non publié ? - Il faut être pris pour être à prix.
  13. Déjà au début de sa carrière, l’actrice a connu beaucoup de sucés.
  14. A propos du cinéma britannique, quand j’ai vu « Accusé, levez-vous », j’ai changé de position.
  15. Tsilla Chelton n’a pas fait l’acariâtre qu’elle méritait.
  16. Qui a dit que les films X n’avaient pas de scénarii ? Une nana qui fait un porno avec deux hommes, ça tient deux bouts.
  17. Le tailleur de pierre a connu une belle carrière.
  18. Le tailleur de Pierre manie très bien les ciseaux.
  19. Le fou de Bassan est peut-être fou, mais il ne doit pas être frappé.
  20. Chez Leroy Merlin, il y avait quand même 40 salariés et des bricoles.
  21. Des aspirateurs Dyson, il s’en vend chaque année 3 millions et des poussières.
  22. Après la Dame et le Roi, ça sent l'As. Après, la dame et le roi, ça s’enlace.
  23. Au grenier, ma femme est toujours comblée, parce que j’y suis bien monté.
  24. Après l’amour, on ne parle plus que de sexe faible.
  25. Les pensées aux laies, aux laies, sont plus sauvages que les pensées aux truies.
  26. Pour vanter les suppositoires, il faut adopter une communication des pubs anales.
  27. Louis XVI était coupable, ce qui a été très bien démontré en janvier 1793.
  28. Sur son exploitation, l’esclave de jadis pouvait encore plus se plaindre que l’agriculteur d’aujourd’hui.
  29. Je sais, je suis un homme pas refait.
  30. Le vieux pêcheur prenait toujours un mange-disque avec lui, car il ne partait jamais sans ses Zappa.
  31. Il peut être tentant pour un vendeur de VO d’exploiter la moindre occasion pour nous arnaquer.
  32. A la piscine, le maître-nageur est un nageant d’exploitation.
  33. De retour de ses congés, le pépiniériste m’a repris le bouleau.
  34. Un grand serveur au tennis fait des aces par pas let.
  35. A boire autant de brut, on est forcément moins net.
  36. Toi le boxeur, on t’a pas sonné !
  37. Jacques Barrot et Yves Montant auraient pu contribuer à un projet à grande échelle.
  38. Avez-vous remarqué qu’il n’y a jamais de pain assis, il peut seulement être levé ou rassis.
  39. On ne peut pas trancher avec une fourchette trop large, alors qu’avec un couteau-scie.
  40. On guillotinait de bonne heure, car pour trancher, c’est mieux les cous tôt.
  41. Le dessinateur partage avec le coureur cycliste la possibilité de marquer des points au critérium.
6mots.
  1. A l’avocat marron préférez la vodka-orange.
  2. Aujourd’hui, l’esprit du couturier est ailleurs.
  3. L’aveugle imposable passe à la perception.
  4. Ouvre ton cœur, je te réchaufferai,
  5. Ouvre tes yeux, je te surprendrai,
  6. Ouvre ton portefeuille, je te plumerai.
  7. Sa fiche laconique sur la diarrhée.
  8. La F1, c’est son casque route.
  9. Est-ce utile de scalper un effronté ?
  10. Les oncles incarnent, les tantes acculent.
  11. Pensez aux laies, pensez aux truies.
  12. Les esclavagistes se retrouvent sur l’exploitation.
  13. Le nourrisson persiste à cent tétées.
  14. Onfray a une activité dément ciel.
  15. 100% des ex-célibataires se seraient mariés.
  16. Abordons la cuisine avec des goûts.
  17. Additionner les addictions, comment s’y soustraire ?
  18. Les mots laids, visons plus haut.
  19. L’amour à l’arrivée, deux sexes faibles.
  20. Faisons des additions justes pour s’entraîner.
  21. Je suis pour exister un peu.
  22. Je suis contre exister de trop.
  23. Une bonne érection réussie, ça dépend.
  24. La forêt, l’en vert du décor.
  25. Lancer des grenades porte ses fruits.
  26. Un comptable doit rarement manquer d’exercices.
  27. Soyons flagada, ramollo, flapi ou raplapla.
  28. Un divorce, forcément, ça dé ménage.
  29. Génie lumineux sanguinaire : phosphore et sang.
  30. Belmondo était hélas filmé de face.
  31. Le poivre pouah ! Le sel j’aime !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article