Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par jlgdu54

Quelques statistiques Ligue 1 saison 2014/2015

Même s’il y a de bons 0 - 0, les amateurs de foot ont tendance à préférer les 3 - 3.

A une époque où ces amateurs de foot financent largement le foot par leurs abonnements à Canal Plus et BeIN Sport, il serait bon que la notion de spectacle rivalise un peu mieux avec la notion d’efficacité.

Faut-il jouer l’attaque à tout va, marquer plus de buts qu’on en encaisse, où avant tout assurer ses arrières en « étant bien en place » et encaisser moins de buts que l’adversaire ?

Classement ratio JLG1 : nombre de buts marqués pour obtenir un point.

1. Caen 1,17 (13ème)

2. Evian 1,11 (18ème)

3. Marseille 1,10 (4ème) et Lens (20ème)

5. Reims 1,07 (15ème)

9. PSG 1,00 (1er)

10. Lyon 0,98 (2ème)

17. St Etienne 0,74 (5ème)

18. Monaco 0,72 (3ème)

20. Nantes 0,64 (14ème)

On est surpris de ne pas trouver en tête de ce classement les cadors du classement général, ce qui signifie que la tactique de l’attaque à tout va ne suffit pas pour être champion.

On remarque que Monaco et Marseille qui ont lutté jusqu’au 23 mai 2015 pour être sur le podium sont très éloignés l’un de l’autre sur ce classement (Monaco 18ème et Marseille 3ème), ce qui traduit deux philosophies de jeu aux antipodes. C’est la stratégie défensive qui a fini par gagner ce duel. A remarquer que St Etienne, le troisième larron de cette lutte pour la 3ème place présente quasiment le même profil que Monaco.

Il faut rendre hommage à l’OM (et probablement à Bielsa), car c’est la seule équipe de haut de tableau à rentrer dans le top 5 de ce classement. Les autres membres de ce top 5 sont 13ème, 15ème, 18ème et 20ème.

Caen est le club qui a eu le plus de buts à marquer pour obtenir un point (1,17 buts pour 1 point) et Nantes qui a eu le moins de buts à marquer (0,64 but pour 1 point), or ces deux clubs terminent leur saison avec presque le même nombre de points, Caen est 13ème et Nantes 14ème.

On pourrait en conclure que, quitte à voir évoluer une équipe du ventre mou ou de deuxième moitié de classement, mieux vaut voir Caen que Nantes.

Classement ratio JLG2 : nombre de buts encaissés en obtenant un point.

1. Monaco 0,37

2. PSG et St Etienne 0,43

4. Lyon 0,44

5. Bordeaux 0,54

6. Marseille 0,61

17. Toulouse 1,52

18. Evian 1,68

19. Metz 2,03

20. Lens 2,10

Pour obtenir un point, Monaco est l’équipe qui encaisse le moins de buts et Lens le plus.

Contrairement au ratio JLG1, celui-ci est beaucoup plus proche du classement général par points.

Les 9 premiers sont les 9 premiers du général (dans le désordre), les 4 derniers sont les 4 derniers (dans le même ordre).

On remarquera que là encore Marseille est en dessous de sa place au classement général, éjecté du top 5 par Bordeaux.

Cela confirme qu’il faut effectivement avant tout bien défendre (« on était bien en place, à partir de là, je dirais que c’est plus facile… ».

Classement ratio JLG1 moins ratio JLG2.

1. PSG 0,57

2. Lyon 0,52

3. Marseille 0,49

4. Monaco 0,35

9. Caen -0,02 (13ème)

10. Lorient -0,14 (15ème)

15. Guingamp -0,29 (10ème)

19. Metz et Lens -1,00

On retrouve ici une grande adéquation avec le classement général, du même ordre que celle que l’on a entre le classement général et le classement du goal-average.

Seuls trois clubs font exception.

On a surtout deux clubs qu’on ne retrouve pas à leur place du général : Lorient (10ème au lieu de 16ème) et Caen (9ème au lieu de 13ème), ce sont deux clubs qui ont un meilleur goal-average que leur classement en points.

Et à l’inverse, Guingamp est 15ème au lieu de 10ème, c’est-à-dire qu’il présente un goal-average très négatif pour un club de la première moitié de tableau.

Classement de la spectacularité.

1. PSG 3,13

2. Marseille 3,11

3. Reims 2,97

4. Caen 2,87

6. Lyon 2,76

11. Lens 2,45

12. Metz 2,42

16. St Etienne 2,13

18. Monaco 2,03

20. Nantes 1,82

Pour ce classement, on additionne les buts marqués et les buts encaissés et on les ramène par match joué. On retrouve Paris en tête, car l’équipe est dotée de la meilleure attaque, mais pas de la meilleure défense (5ème seulement), ce qui fait que les spectateurs des matches du PSG ont vu en moyenne plus d’un but de plus par match que les spectateurs des matches de Monaco (qui n’est qu’avant-dernier de ce classement en réalisant l’inverse du PSG, être 1ère défense, mais seulement 5ème attaque).

Nantes est encore dernière équipe de ce classement, car elle combine la 20ème attaque du championnat à la 7ème défense.

Et on retrouve Caen, juste devant Nantes au classement général pour un point, mais qui est 4ème au classement de la spectacularité, en alliant une mauvaise défense (14ème) à une bonne attaque (4ème).

On vérifie cette moyenne ponctuellement dans les matches aller et retour opposant les équipes classées 1 et 2 de ce classement, PSG et OM et ceux opposants les deux derniers, Nantes et Monaco.

PSG-OM 2 à 0 ; OM-PSG 2 à 3. 7 buts marqués, moyenne par match : 3,5 buts.

Nantes-Monaco 0 à 1 ; Monaco-Nantes 1 à 0. 2 buts marqués, moyenne par match : 1 but.

On notera que les duels entre équipes spectaculaires, tout comme les duels entre équipes peu spectaculaires, ont abouti à deux victoires du mieux classé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article