Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par jlgdu54

Les JLGeades de la semaine.

Une semaine marquée par l'incendie de la Maison de la Radio, vécu en direct par les auditeurs de France Inter ou France Info sur le temps de midi le jour d'Halloween.

Côté JLGeades, une sélection significative de 68 contributions, dont 11 sous la forme 6mots à retrouver en accès libre sur le site www.6mots.com.

Actualité.
  • Radio France est moins sinistre que ça, d’habitude.
  • La Place Vendôme va enfin pouvoir accueillir un concert unplugged.
  • L’idée de départ, c’était de prendre des vacances.
  • Passage à l’heure d’hiver. Une heure d'insomnie de plus cette nuit, je vais être crevé demain !
  • Consternant la politique de nos jours, il est conseillé de choisir le parti d’en rire.
  • Ce n’est pas notre humour qui va éradiquer le chômage. Sinon, M. Hollande, qui sait être drôle, aurait 80% d’opinions favorables.
  • Les beurs ont-ils une en-France heureuse ?
Sport.
  • A Villeurbanne, le musée de la chaussure de basketteur sera inauguré en grandes pompes. Tony a déjà appris son discours Parker.
  • André-Pierre Gignac : 1er novembre, je vais encore vous parler des buts de moi.
C.A.P.
  • Pour obtenir le CAP de menuiserie, il faut plancher.
  • Pour obtenir le CAP de bûcheronnage, il faut avoir de l’abattage.
  • Ce n’est pas avec un CAP de boulanger que tu peux espérer sortir du pétrin.
  • Le CAP de tourneur ne permet pas de réaliser des films.
  • Et pour dresseur de requins, il y a un c’est happé ?
  • Non monsieur, votre fille n’a pas passé un cap, mais un C.A.P.
Divers.
  • La curiosité est la seule chose que vous avez en plus quand on vous la pique.
  • A cause du chat, j’ai dû quitter Cath.
  • Mon bonheur était parfait jusqu’à ce que je m’en rende compte.
  • Il ne baise guère que deux fois par an (homme de peu de fois).
  • C’est plutôt au début que les amours sont éternelles.
  • Pour casser la croûte, les jeunes peintres ont besoin de caser la croûte.
  • Pour que le saule pleure, il faut le planter. Moi pareil.
  • Parmi les orateurs, ce ne sont pas ceux dont on boit les paroles qui nous saoulent le plus.
  • Bon, je suis désolé, dans les films de cul, il n’y a peut-être pas beaucoup de suspense, mais il y a quand même de beaux rebondissements.
  • Lors de la soirée du Beaujolais nouveau des médiums, tous les voyants seront au rouge.
  • Retrouver son arbre généalogique serait devenu tendance. On se casse parfois le tronc à paraître branché.
  • La société de nettoyage m’a rendu mon appartement en pièces détachées.
  • Sans relation conjugale extra, choisissez une relation extra-conjugale.
  • Avec ma femme de méninges, nous vivons en bonne intelligente.
  • Pendant que ma poule me seconde, ma cocote minute.
  • J’avoue que pour la cocote minute, j’ai besoin que ma poule me seconde.
  • Les vendangeurs sont demandés à la cueille.
  • Flute, le poète est venu avec ses vers à pied.
  • On joue au pendu ou à l’attrape ? Au pendu et à la trappe.
  • Les gens de Roubaix voient leur avenir plutôt en Nord qu’enfer.
  • Les Lyonnais ne verraient pas d’un bon œil qu’on arrête le Progrès.
  • Landru est un des rares Français à avoir eu une bonne cuite sans boire d’alcool.
  • Je serais très surpris de voir mon tailleur faire la manche.
  • Elle rêvait de grands crus, tout en étant dotée d’un petit QI.
  • Je trouve quand même paradoxal qu’un type qui a une Ferrari donne envie aux nanas de transports en commun.
  • Simone Signoret s’est-elle interrogée : « Et si je perdais Montand ? ».
  • On court plus vite avec de l’enfance dans les jambes qu’avec des enfants dans les jambes.
  • Si l’homme descend d’un singe, la femme doit descendre d’un songe.
  • Paradoxalement, les malades sont forcément faibles. Et faiblement forts.
  • C’est grâce à ses fesses qu’elle est passée à la postériorité.
  • Parmi ceux qui ont dit « j’aurai ta peau », quelques-uns se sont bananés.
  • Chez nous, seuls les WC ont connu l’occupation.
  • Chez nous, seule la baignoire est débordée.
  • Pourquoi les architectes parlent-ils d’ouverture pour une porte fermée ?
  • Je passais sous un chêne quand je l’ai vue, je suis tout de suite tombé sous le charme … et le chêne à cause d’une racine.
  • Ce matin, le café était serré et la tasse était d’anse.
  • Paraître une dinde, ça lui vient d’un don.
  • Plutôt collant, il me suit partout : mon p’tit chat t’étonne ?
  • Elle m’a quitté au bénéfice du doute.
  • Oktober Fest de Munich : ah Lager comme ah Lager.
  • Une maman sur le point d’accoucher des triplés est condamnée à la pleine maximale.
6mots.
  • Nous n’avons pas besoin d’indécis maîtres.
  • Pas de vice sans bout long.
  • Elle a pleuré en plusieurs versements.
  • Seuls ses silences sont vraiment éloquents !
  • Mon malaise à moi, c’est toi.
  • A Montmorillon, à mon mot rions.
  • Faut le convaincre de six mètres.
  • A propos de ton hobby, passe-t-en !
  • Inondations : tirer le diable par l’aqueux.
  • Faut savoir céder dans la vie.
  • J’aime la Creuse, et même profondément !
  • Le menuisier se sera fait contreplaquer.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article