Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par jlgdu54

  1. Là, j’ai un coup de pompe, dans tout l’essence du terme.
  2. Le bûcheron hésite rarement. Pour lui, quand c’est sciure, il n’y a pas de doute.
  3. Le procrastripoteur : il caresse des deux mains.
  4. Pour ma voiture, j’ai eu un prêt au taux mobile.
  5. Il prétendait avoir été reçu comme un chien, et n’en démordait pas.
  6. Dur de bruler un feu vert !
  7. Le chausseur ne peut plus voir ses clientes en pointures.
  8. Pour éviter la souffrance physique aux femmes, l’adoption est encore plus efficace que la péridurale.
  9. Francis Planche : l’humoriste qui savait meubler.
  10. Je l’a trompée : faute conjugale.
  11. Il est préférable de recevoir des coups de fil qu'un coup de fils.
  12. Van Gogh aurait pu jouer pivot au basket, car il était bon dans la peinture.
  13. Je viens seulement de comprendre le pourquoi du nom de Kindy pour des chaussettes. Kindy : mot qu'on sent.
  14. Il n’y a pas de fumée sans feu. Le tabac dépend des contributions indirectes, car il contribue indirectement à réduire en cendres ceux qui le fument.
  15. Un bon épicier catholique doit savoir reconnaître le Bongrain de livré.
  16. Se réunir dans un vieux café, ce n’est pas un thé récent.
  17. A Boulogne, ils ont des billes en cours.
  18. Avant la finale de la Coupe de France de foot féminin, les deux équipes ont droit à une mise ovaire.
  19. Echangerais une demi-finale contre une de mes finales.
  20. Quand on s’adore à deux, on ne s’endort pas tout seul.
  21. A quelque chose Malher est bon. Pour ce bon Gustav, ce devait être la musique.
  22. Le cerf est à ma connaissance le seul animal à porter son arbre généalogique sur la tête.
  23. J’ai écrit des choses à propos des calendriers, au risque de paraître comme un auteur sur années.
  24. Humour encaustique : si vous les aimez naturels, prenez-les pas teints.
  25. Son cours de danse était trop danse.
  26. De l’importance de bien faire les liaisons : dans son ensemble, dansons ensemble.
  27. En général, on parle de creux pour l’estomac, l’épaule, la main ou l'oreille, mais pour certains cela s’applique au cerveau. Ai-je le nez creux ?
  28. L’électricien ou le pécheur à qui on parle de prise de poids peuvent toujours penser qu’on leur parle d’une grosse prise.
Les JLGeades de la semaine.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article