Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par jlgdu54

Je profite de cette période de fin d'année pour publier une sélection de JLGeades 2013 en six volets.

Voici le deuxième volet (mode d'emploi : ouvrir le volet, après avoir fermé le premier, puis ouvrir la fenêtre, mais attention aux courants d'air).

  • Un jour ou l’autre les femmes disent oui pour changer de non.
  • Et tu rentres à quelle minute ?
  • En Zambie, le profit est fortement encouragé : « Profitez, Zambiens ! ».
  • Il peut manquer une poche à un complet veston, mais pas à un veston complet.
  • Des girafes en colère, c’est des cous rageant.
  • Qu’une femme canon se poudre, rien d’illogique.
  • Au Moyen-Age, je ne sais pas où ils les trouvèrent tous ces troubadours.
  • Un café périmé n’est pas un thé récent.
  • Une femme légère, c’est quand même plus pratique pour s’envoyer en l’air.
  • Je développe un intérêt croissant pour la viennoiserie.
  • L’agriculteur qui arrête son activité donne son pré à vie.
  • Un nageur de plus de 2 mètres a une vue plongeante.
  • Certains arbres ont des racines piégeuses. C’est pourquoi Il est si fréquent de tomber sous le charme.
  • Louis XVI aimait bien les vrais chiens, beaucoup plus que les chats faux.
  • Ne pas mollir, c’est dur, sire.
  • Le corbillard roulait à tombeau ouvert.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article