Les JLGeades de la quinzaine.

Publié le par jlgdu54

Nadal à Paris et Federer à Londres, deux très grands champions de retour en 2017.

Nadal à Paris et Federer à Londres, deux très grands champions de retour en 2017.

Une quatorzième quinzaine de 2017 (déjà la première du 2ème semestre) qui comprenait ce premier 14 juillet de l’ère post attentat de Nice. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce n’est plus du tout comme avant : le défilé à Paris le matin (avec 2 présidents qu’on ne soupçonnaient pas d’être là il y a un an) et une cérémonie poignante du souvenir à Nice l’après-midi.

L’affaire Grégory s’est maintenue dans l’actualité en se permettant une troisième victime avec le suicide du juge Lambert.

Roger Federer a gagné Wimbledon sans perdre un set. Il y a douze ans, Nadal gagnait son premier Roland Garros et Federer son troisième Wimbledon. Chapeau, messieurs !

26 JLGeades sont venues se rajouter à ma collection personnelle pendant ces deux semaines.

 

Actualités.

 

  1. Wimbledon voit Roger fédérer le tennis mondial à presque 36 ans.
  2. Si Vercingétorix avait gagné à Alésia, Macron serait président de l'Italie et s'appellerait Macaroni ?
  3. Le handicap vous permet d'avoir une place assise dans le bus, pas encore dans la société.
  4. L'agriculture française se financiarise et rejoint le capitalisme le plus bestial. Même les éleveurs de volaille travaillent en poules.

 

 

 

Divers.

 

  1. De nos jours, pour s’en sortir, il vaut mieux avoir ses entrées.
  2. Le désert de notre vieillesse risque bien d'être à rides.
  3. Le temps est un pauvre mec, ne pas s’étonner qu’il n’épargne rien.
  4. Alors que le passé raté, c’était autrefois, le futur réussi, ce sera pour une autre fois.
  5. Préférez-vous être riche en enfer ou pauvre au paradis ?
  6. Les mariages en quitte sont à l’origine des familles recomposées.
  7. Avec Internet, on ne s’envoie plus de lettres, arrive bientôt le temps d’écarte postale.
  8. Sa boîte à lettres reste désespérément vide. Quand la solitude sans mail.
  9. Le canoë en eaux vives, c’est pas évident ! Il faut être entraîné pour ne pas être entraîné.
  10. Elle était de ces personnes qui vous tiennent plus facilement la jambe que leurs promesses.
  11. Un député catholique tient plus facilement ses pro messes.
  12. A la troisième fugue de sa chienne, il a bien été obligé de reconnaitre qu'elle avait le sens de la repartie.
  13. En basket, le nanisme est un problème de taille.
  14. Gainsbourg a pratiqué l’amour platonique avec Birkin, mais en l’écrivant en deux mots : plate, tonique.
  15.  « Chéri, range tes affaires », voilà un bel exemple de désordre amoureux.
  16. Quand des traces de sperme dans tes cheveux nuisent à ton amour propre.

 

6mots.

 

  1. Le bûcheron, un homme à scies.
  2. Faut se méfier des appâts rances.
  3. L'aveugle voit bien, qu'il est aveugle.
  4. L'aveugle est promis au regard béant.
  5. Nous entendions bien passer une audition.
  6. Jérôme, c’est là qu’on fait rance ?

Publié dans JLGeades

Commenter cet article