Les JLGeades de la décade.

Publié le par jlgdu54

Trottoirs déserts, rideaux baissés, opération ville morte pour sauver nos emplois ? Non, août approche en banlieue.

Trottoirs déserts, rideaux baissés, opération ville morte pour sauver nos emplois ? Non, août approche en banlieue.

Pas de JLGeades de la quinzaine cette fois-ci, pour cause de vacances d’été.

Les rues des grandes villes offrent des places de stationnement libres, les chaines de télé vous donnent la météo des plages, pas de doute, c’est l’été des vacances. Profitons-en, cela ne durera pas.

65 JLGeades sont venues se rajouter à ma collection personnelle pendant cette décade.

 

Actualités.

 

  1. Les congés d’été nous permettent de pratiquer des sports divers.
  2. Macron rabote les allocations... ...Mais maintient les allocutions.
  3. A priori, le non cumul des mandales ne s'appliquent pas aux bénéficiaires de l'APL.
  4. Les époux Macron sont grands ensemble et beaucoup moins grands ensembles.
  5. Donald Trump ne se prend surtout pas pour un individu lambda. Et il a raison, il est un individu bêta.
  6. Bientôt la fin des soldes, mais rassurez-vous, chez Jivaro, ils vous offriront toujours des réductions à la tête du client.
  7. Même en cas de grève, les maternités assurent un service mini môme.
  8. Comment peut-on expliquer que la moitié des agriculteurs qui nous nourrissent crèvent de faim ?
  9. A cause du loup, les moutons sont potentiellement pré occupés.

 

 

Divers.

 

  1. Depuis que j’ai grossi, je ne rentre plus dans les détails.
  2. En maintenant maintenant maintenant, je préserve le présent tant que je peux.
  3. Ah vous aussi, votre premier trimestre de lycée n'a duré qu'une fraction de seconde ?
  4. J’aime mieux les femmes offertes que les hommes violents. J'attire votre attention sur la présence opportune du s final dans cette phrase.
  5. Devenu paraplégique, il expédia les affaires courantes : il jeta ses baskets.
  6. Le froid, c'est pas bon pour les champs d’ail. Alors que les chandails, c'est bon pour le froid.
  7. Je me demandais : de quoi s’occupe le Ministre de la Défense en Côte d’Ivoire ?
  8. Il prit peur, la fuite et le train.
  9. Surtout ne pas avoir d’avis sur tout.
  10. Toi et moi : fusion. Tout à émoi : émotion. Toit émoi : vertige.
  11. Un repas de célibataire se mange en moins de deux.
  12. J'avoue que je parle plus comme un livre que comme un manuel.
  13. La corrida, Marie Sara et Brigitte la hait.
  14. La bonne idée que nous avions. Utilisons les terrains bordant les aéroports, impropres à l’habitat, pour édifier des instituts pour sourds.
  15. Ma tata allait trop vite et a raté le virage. Une tante hâtive vouée à l’échec.
  16. Non, les plombiers ne sont pas des voleurs. La fuite précède la venue du plombier, alors qu'elle accompagne le départ du voleur.
  17. Je ne mets que des chaussettes dépareillées. Cela me donne un look hors paire.
  18. Il y a plus de mordus de la pêche quand ça mord.
  19. Boire tôt vous rendra ivre de bonne heure. C'est déjà ça.
  20. Reporter à une date ultérieure. Vous avez cru que je parlais de procrastination, relisez, il s'agit d'un élève journaliste. Étonnant, non ?
  21. Un matheux qui se respecte mangera un quatre-quarts en buvant deux demis.
  22. Notre société tolère plus facilement un pantalon sans passant qu'un passant sans pantalon.
  23. C’est la dernière fois que je leur sers de la soupe. J’ai mis une heure pleine à laver les assiettes creuses.
  24. Le centre des Impôts de Guéret ne s’occupe que d’assiettes Creuse.
  25. Et un jour nous n’aurons plus l’heur d’avoir encore une heure.
  26. Jean-Marie Le Pen, 89 ans, ne nous a toujours pas donné la date précise de ses obsèques. Tu vas voir que ce jour-là, j’aurai piscine…
  27. La carrière de l'acteur est en pleine ligne droite. Comprendre : il ne tourne plus.
  28. D'impatients en salle d'attente, nous devenons patients au cabinet médical.
  29. Pour moi, ma femme a beaucoup d'affections.
  30. Je la seconde, c’est inscrit dans les minutes.
  31. Photographe : fait la pause entre deux poses.
  32. Est-ce que les paraboles de Jésus captaient Al Jazeera ?
  33. A la SNCF, ils ont quelques TGV neufs, mais leurs passagers sont tous usagers.
  34. Quand elle me cause, c'est surtout des soucis.
  35. Les myopes sont capables des rêves les plus flous. Quant aux presbytes...
  36. Les nouveaux arrivants ont un air cons venus.
  37. Le restaurateur à ses convives : J'espère que vous ne dites pas que vous avez la dalle pour mètres ragréables.
  38. Ma petite fille a construit un mur en Duplo pour que le chat ne puisse pas rentrer dans sa chambre. Je l’ai appelé Duplo-blocus.
  39. Retour gagnant et procrastination. Au tennis, quand ton adversaire est mauvais au service, tu peux toujours remettre au lent de mains.
  40. Le célibat a bien des inconvénients, mais il permet de se débarrasser de flatulences sans engendrer de réprobation.
  41. Le fait d’avoir des félidés chez soi permet au fils de caresser la chatte de sa mère sans un zest de perversion.
  42. Assez peu de suspense dans les films porno. A la fin, le bonheur du monsieur saute aux yeux de la dame.

 

6mots.

 

  1. L’électricité nous éclaire depuis des lustres.
  2. J’ai reçu une facture d’eau salée.
  3. Fossoyeur : une idée de métier à creuser.
  4. Adieu la fatigue qu’un somme niaque.
  5. Surveiller mon poids, ça me pèse.
  6. Bien des génocidaires sont d’humeur massacrante.
  7. Clavicule : les sprinters se la pètent.
  8. Ma parole, je peux m’exprimer librement.
  9. La vie dure toujours, mourir pauvre.
  10. Un jour sa beauté incendiaire s’éteindra.
  11. L’absence de curiosité devient une curiosité.
  12. Nous sommes mortels, c’est l’avis éternel.
  13. Boire vers à Prévert, c’est enivrant.
  14. Une attitude suffisante, c'est déjà trop !
  15. La mort par pendaison, lasso final.

Publié dans JLGeades

Commenter cet article