Disséquons les conférences #RéveillûreTôtive de la semaine !

Publié le par jlgdu54

Vous avez tous reconnu sur la photo la native de Longwy Geneviève Mulmann.

Vous avez tous reconnu sur la photo la native de Longwy Geneviève Mulmann.

Pour ceux qui ne connaitraient pas : l'annonce quotidienne de la #Conférence RéveillûreTôtive est consultable sur Twitter @the_real_jerome

 

Semaine du lundi 3 au dimanche 9 juillet 2017.

 

Horaire de l’annonce    

Moyenne de la semaine à 3h32.

Nous inscrivons sur les tablettes deux nouveaux records cette semaine, mais nous ne battons pas le record de l’heure moyenne de parution de l’annonce de la conférence Réveillûre Tôtive avec  3h32, la faute à un week-end un poil grassematinesque.

Parce qu’avant le week-end, on avait à nouveau battu le record du jour le plus tôtif avec un très insoumis 1h15 (le record précédent à 2h02 n’aura tenu qu’une semaine, une fois de plus). Ce record pulvérisé quitte aussi le mercredi, pour rejoindre le vendredi.

Avec ce record à 1h15, nous ne sommes plus qu’à 5 quarts d’heure de la veille, ce qui pose déjà un problème à Twitter qui ne sait plus si le Tweet est du 6 ou du 7 juillet ! Au niveau vocabulaire, se posera vite un autre problème : pourra-t-on encore parler de RéveillûreTôtive à 23h55 ? Et la veille, c’est le contraire du réveil, non ?

Et enfin, avec un week-end dilettante et une semaine de travail très tôtive, on bat le record de l’écart entre les jours le moins tôtif et le plus tôtif de la semaine avec 4h49.

La plus tôtive : le vendredi à 1h15.                         

La moins tôtive : le samedi à 6h04.                        

 

 

Contenu des conférences 

Depuis quelques semaines, le thème de la bouffe s’essouffle un peu, puisqu’on relève à nouveau 12 mots s’y référant. On notera pour cette livraison hebdomadaire un joli doublé euro-fromager avec gouda et camembert.

Dans les 13 objets recensés, on observe une particularité peu commune : une très forte prépondérance de ces objets sur le premier thème de chaque conférence (6 sur 7).

Le thème animalier est au plus bas cette semaine, je n’ai trouvé que 5 occurrences, et encore en incluant fourmilier et déplumer.

On a 8 termes évoquant les métiers, dont trois métiers liés, à nouveau, et en plus deux associations métier-animal et objet-métier.

La semaine passée, je déplorais l’absence de référence géographique. Le grand ordonnateur s’est  bien rattrapé cette fois-ci, et même au-delà de toute espérance, puisqu’on regorge de géographie avec 8 références, pas moins. On frise l’excès, puisqu’on regrettera l’abus d’alpin (une fois sommet pour le Benelux, une fois ski pour la Mauritanie).

Nous avons exceptionnellement 8 verbes cette semaine,  4 verbes du 1er groupe et 4 du troisième groupe. Le 2ème groupe fait un 0 sur 8. Pourquoi 8 ? Parce que nous avons eu droit le 6 juillet au groupe verbal « faire reluire ».

Défouler est utilisé transitivement, mais avec un COD volontairement inapproprié (un brasero râpé).

Aucun acronyme, aucun nombre, cette semaine.

 

Le nom des salles 

Une semaine dont la thématique opportuniste était consacrée aux villes étapes du Tour de France où sont nées les 7 personnalités honorées d’un nom de salle.

Par ordre d’apparition, nous avons donc Longwy, Vittel, Plancher-lès-Mines, Troyes, Nuits St Georges, Les Rousses et Chambéry.

Les 7 célébrités sont nées entre 1845 et 1965 (trois sont encore en vie).

La liste est très éclectique, on va de l’astronome à l’humoriste, en passant par le skieur de fond, du cinéma au concours Miss France.

 

Les trouvailles à perdre au plus vite 

Arbitrairement, on pourra citer :

  • Fixe-chaussette en gouda (à ma connaissance, les chaussettes n’ont pas besoin du gouda pour enrichir leur côté odorant)
  • Barman-plâtrier (on pourra toujours me dire qu’après 2 litres d’alcool ingérés, un organe digestif humain a besoin de plâtre, j’estime qu’il faut laisser la priorité aux clients qui n’en sont pas encore à 2 litres avant de perdre du temps avec ceux qui y sont déjà !)
  • Boulanger-péagiste (il est vrai que les boulangeries et les péages se targuent d’avoir les plus belles files d’attente à l’heure de pointe, mais associer les deux, c’est tuer toute concurrence).

                                                                  

Les trouvailles à peut-être conserver

  • Billard moldave sans boule (merci à la Moldavie de nous simplifier ce jeu de billard, qui avec boule faisait manifestement trop la part belle à l’adresse et à l’intelligence)
  • Ski alpin en Mauritanie (très belle initiative : ce n’est pas parce qu’il fait chaud, que le point culminant du pays ne dépasse pas mille mètres, que le PIB est plus bas que le point culminant qu’il faut renoncer aux jeux olympiques d’hiver)
  • Un camembert Qatari (le problème des très riches du Golfe Persique, c’est qu’il faut penser à diversifier leurs sources de revenus, le gaz et le pétrole ne seront pas éternels, mais ils auront eu le temps de réchauffer le climat normand, alors il y a un créneau possible… )

 

A ne pas manquer de remarquer

Il faut bien reconnaître qu’il n’y a pas cette semaine de fait marquant à remarquer.

J’en profite donc pour faire le point sur les statistiques tweetesques, qui consistent à relever les échanges, les retweets et les j’aime de chaque annonce quotidienne.

C’est une statistique que je tiens depuis le 5 février 2017, et si j’en parle cette semaine, c’est parce que nous avons établi un record le 7 juillet au niveau du nombre de participants aux échanges d’après Tweet (bouton répondre). Il y a eu en effet 10 intervenants le 7 juillet sur ces échanges.

Cet afflux s’explique aisément par le caractère hyper tôtif de l’annonce émise à 1h15.

Le record précédent de 9 datait du 3 mars sur l’annonce « râpe à accordéon, autobus melba : dégourdir un saint nectaire trilingue débute salle Martial Perrin », qui devait son succès au St Nectaire trilingue, vous l’aviez deviné.

Le record de RT (Retweets) est codétenu par les annonces du 1er mars (hommage à Manuela Wyler) et du 4 avril avec 11 RT.

Le record de j’aime est de 21 et date du 26 juin avec l’annonce « prêtre pour cadenas, dinosaure philatéliste : calibrer un journaliste-vitrier débute salle John Belushi ».

Le record global, addition des 3 statistiques, revient à l’annonce hommage du 1er mars avec un score de 38 : 7 + 11 + 20.

 

 

Les 7 annonces de la semaine

9/7 : fixe-chaussette en gouda, perruque pour serpent : défouler un brasero râpé débute salle Laurent Violet

8/7 : dérailleur pour dindon, ski alpin en Mauritanie : pourvoir un gratin astigmate débute salle Adrien Vandelle

7/7 : bretelle pour hareng, policier-fourmilier : gélifier un porte-bagages grec débute salle Félix Tisserand

6/7 : billard moldave sans boule, barman-plâtrier : faire reluire un bubon malgache débute salle Pauline Lefèvre

5/7 : tee-shirt en plomb végétal, grutier-saucier : déplumer un camembert Qatari débute salle Patrick Bouchitey

4/7 : rallonge rôtie au Spontex, boulanger-péagiste : louer un croissant en string débute salle André Darricau

3/7 : sommet alpin du Bénélux, salade de sèche-linge : offrir un siphon-ostéopathe débute salle Geneviève Mulmann

Publié dans Réveillûres

Commenter cet article