Disséquons les conférences #RéveillûreTôtive de la semaine !

Publié le par jlgdu54

Nino Quinquampoix et Amélie Poulain, ambassadeurs de Montmartre pour le monde entier en 2001.

Nino Quinquampoix et Amélie Poulain, ambassadeurs de Montmartre pour le monde entier en 2001.

Pour ceux qui ne connaitraient pas : l'annonce quotidienne de la #Conférence RéveillûreTôtive est consultable sur Twitter @the_real_jerome

 

Semaine du lundi 19 au dimanche 25 juin 2017.

 

Horaire de l’annonce

Moyenne de la semaine à 3h21.

Nous battons à nouveau le record du jour le plus tôtif cette semaine.

Pas au niveau de l’heure moyenne de parution de l’annonce de la conférence Réveillûre Tôtive, car le réveil du samedi a plombé la semaine avec son 5h27 quasi grassematinesque.

Le nouveau record s’établit cette fois sur le mercredi avec un coquet 2h12.

La plus tôtive : le mercredi à 2h12.

La moins tôtive : le samedi à 5h27.

 

Contenu des conférences

Le thème de la bouffe est toujours celui qui recueille le plus de références. Il y en a 12 seulement cette semaine, serais-je tenté d’écrire, car on a souvent fait mieux. Et encore pour atteindre ce chiffre, il m’a fallu inclure poulailler et thonier !

Dans les objets peu nombreux cette semaine avec 6 occurrences, pas plus, on notera la présence du plumeau et du tampon-encreur. C’est aussi la deuxième apparition du hand-spinner, qui selon un Jérôme forcément névrosé, viendrait agrémenter une vodka. Pour moi, ce sera juste un doigt (pas une hand !).

Le thème animalier est correctement traité cette semaine, avec un lycaon plutôt rare et deux bovidés pour le prix d’un avec vaches et buffle.

On recense beaucoup de métiers, dont trois métiers liés, avec même un alliage triple : opticien sommelier gymnaste.

On a droit à trois références géographiques, avec la citation d’une ville, ce qui n’est pas fréquent. C’est la très grande métropole arriégeoise de Lavelanet sur qui c'est tombé, où il a dû être décidé de se lancer dans les plantations tropicales ! Les deux autres références touchent des contrées méridionales de la germanophonie (Autriche et Liechtenstein).

Nous avons cette semaine nos 7 verbes hebdomadaires, dans leur composition la plus fréquente du 421, c’est-à-dire 4 verbes du 1er groupe, 2 du troisième et enfin le verbe du 2ème groupe qui est venu opportunément compléter la liste au tout dernier moment ce dimanche, pour préserver une certaine biodiversité lexicale.

Nous apprenons qu’il n’y a pas que les lois que nous pouvons enfreindre, désormais vous pouvez aussi le faire avec un lycaon, encore faut-il qu’il soit vertueux (n’allez pas commettre la bête faute de goût d'enfreindre un lycaon pervers).

 

Le nom des salles

Une semaine dont la thématique était consacrée à Montmartre, avec ses cabarets, ses chanteuses, ses peintres et son personnage fictif exfiltré du Fabuleux Destin d’Amélie Poulain (2001).

On a certainement été nombreux à galérer sur une certaine Michèle Dax, que mon Wiki s’obstinait à prénommer Micheline, mais qui était le premier nom de scène de Cora Vaucaire.

Les années de naissance des 6 personnages réels s’étagent de 1821 à 1931, ce qui nous vaut d’avoir le benjamin encore en vie, mais il est le seul.

 

Les trouvailles à perdre au plus vite

Arbitrairement, on pourra citer :

  • Opticien-sommelier-gymnaste (j’exprime de vives craintes à cause du volet gymnaste, l’idée de mobilité que cela implique va-t-il bien se conjuguer avec certains verres correcteurs et des vins qui gagnent à se reposer ? Sinon, il y a des verres à partager entre sommelier et opticien…)
  • Poulailler pour vaches (je veux bien que « qui vole un œuf vole un bœuf », mais faudrait pas non plus méconnaître les lois élémentaires de la physique !)
  • Aiguiser un maître-nageur (Pour avoir déjà entendu des maîtres-nageurs vitupérer contre les gamins qui courent au bord de la piscine, je pense qu’ils sont déjà assez tranchants).

 

Les trouvailles à peut-être conserver

  • Révolution en bonnet de bain (voilà peut-être de quoi relancer les revendications du peuple salarié en juillet et août !)
  • Flatulence de puceron (la finesse d’analyse de nos techniques modernes nous permet désormais d’étudier des sujets jusqu’ici ignorés)
  • Juge de tampon-encreur (qui n’a pas pesté parce que son tampon-encreur n’était plus assez ancré dans une attitude encreuse ?)

 

A ne pas manquer de remarquer

Aujourd’hui, nous nous arrêterons sur les commentaires qui suivent les annonces des conférences, et plus particulièrement sur un sujet intéressant, à savoir la fréquentation des dites conférences.

J’ai donc relevé sur le dernier mois glissant (il n’a pas beaucoup plu, mais ça glisse quand même) les informations dont on disposait au travers des échanges entre l’organisateur et son public.

Vous noterez qu’on n’a pas le nombre exact pour le 30 mai, mais la moyenne établie sur les 5 autres dates nous donne une affluence moyenne pour des jours « calmes » de 989.993 participants. A priori, seul le mardi est un jour non « calme » ! Pour le lundi et le mercredi, pas d'info.

26 mai : 980.783 « Un vendredi, avec le pont, c'est calme »

30 mai : 987.870 « Le grand amphithéâtre extérieur fait seulement 987.870 places. Ça risque d'être un peu juste pour un mardi »

2 juin : 997.543 « Un vendredi calme, quoi »

8 juin : 996.543 « C'est toujours calme le jeudi »

17 juin : 987.453 « Le samedi est une journée calme »

25 juin : 987.643 « C'est peu. Mais c'est toujours calme le dimanche »

Vous noterez que le nombre de participants se termine toujours par 3, ce qui est probablement dû à la fameuse règle de 3. A moins qu’il y ait une allusion à la ville de Troyes, dont le département de l’Aube cadre assez bien avec la Tôtivité…

 

Les 7 annonces de la semaine

25/6 : ananas tropical de Lavelanet, juge de tampon-encreur : dépolir un canapé SDF débute salle Nino Quincampoix

24/6 : révolution en bonnet de bain, cycliste-fumigène : enfreindre un lycaon vertueux débute salle Félix Ziem

23/6 : plumeau en béton armé, opticien-sommelier-gymnaste : envoûter un buffle acariâtre débute salle Michèle Dax

22/6 : vodka au hand spinner, thonier liechtensteinois: aiguiser un maître-nageur débute salle Maurice Utrillo

21/6 : aluminium rôti à l'ail, maraîcher-garagiste : câbler un maquereau autrichien débute salle Michel Catty

20/6 : flatulence de puceron, pizzaïolo-maçon : exclure un fauteuil honoris causa débute salle Marguerite Boulc'h

19/6 : antibiotique vertébré, poulailler pour vaches : refouler un calamar-greffier débute salle Paulo Gérard

Publié dans Réveillûres

Commenter cet article