Disséquons les conférences #RéveillûreTôtive de la semaine !

Publié le par jlgdu54

Ali MacGraw, bouleversante dans Love Story en 1970, a fêté ses 78 ans le 1er avril 2017...

Ali MacGraw, bouleversante dans Love Story en 1970, a fêté ses 78 ans le 1er avril 2017...

Pour ceux qui ne connaitraient pas : l'annonce quotidienne de la #Conférence RéveillûreTôtive est consultable sur Twitter @the_real_jerome

 

Semaine du lundi 27 mars au dimanche 2 avril 2017.

 

Horaire de l’annonce

Moyenne de la semaine à 5h50.

Elle bat le record de la semaine passée de 6 minutes, en tant que moyenne hebdomadaire la plus tôtive depuis 4 mois. C’est une petite surprise, puisque nous vivions la première semaine à l’heure d’été, semaine pendant laquelle on a tendance à se coucher plus tard et à avoir du mal à se lever de bon matin. Olivier est un homme de devoir, et quand il faut se lever, il se lève !

L’écart entre le jour le plus tôtif et la matinée la moins matinale est de 2h19.

Plus tôtive : le vendredi à 4h23.

Moins tôtive : le dimanche à 6h42.

 

Contenu des conférences

Dans les sujets traités, on y trouve un peu moins de références à la bouffe (7 seulement contre 12 la semaine passée). Notre Jérôme aurait-il entrepris un salutaire régime, alerté par sa balance et sa libido titillée par l’heure d’été ?

Il se permet quand même une sauce au poivre, mais c’est par solidarité avec les manifestations de Cayenne.

On trouve aussi des mots liés à 10 objets de la vie quotidienne, dont certains rappellent aussi l’émergence du printemps en plaine d’Alsace : collant, caleçon, bougeoir, fauteuil, bernique (pour la rime) et 4 animaux, dont un seul comestible, et peu calorique de surcroît (le régime, je vous dis !).

On trouve encore 6 métiers et activités de loisirs (plongeur, karateka et ventriloque peuvent être l’un ou l’autre).

Nos 7 verbes se répartissent en 3 du premier groupe, 3 du troisième groupe et 1 du deuxième groupe. Ils sont tous transitifs, sauf flancher, qui est donc utilisé sciemment de manière impropre pour affirmer le côté rebelle de l’auteur.

Trois références géographiques cette semaine, dont une seule incohérente (la harissa vendéenne est plus difficile à trouver que le ventriloque provençal ou le régisseur bulgare).

 

Le nom des salles

Voilà une semaine entièrement consacrée aux personnages fictifs de films, qui ont donné leur nom aux salles où ont lieu les conférences.

Les films s’étagent de 1949 à 1985.

6 personnages sur les 7 étaient incarnés par des acteurs ou actrices nés le jour de la parution de l’annonce.

Le personnage de Léon Dutilleul est joué par Bourvil, mais a été inventé par Marcel Aymé, né un 29 mars.

Sur les 7 acteurs ou actrices, une seule femme. 2 sont encore en vie.

 

Les trouvailles à perdre au plus vite

Arbitrairement, on pourra citer :

  • Pinson en armure médiévale (LPO et SPA s’insurgent déjà contre un tel supplice)
  • Caleçon en pâte de riz (déconseillé, malgré le côté absorbant de la matière, pouvant être utile dans certains cas)
  • Cheesecake au sel régénérant (sous prétexte de régime, on ne doit pas faire n’importe quoi)

 

Les trouvailles à peut-être conserver

  • Bernique ripolinée (que ne voilà pas une bonne idée pour la fête des Mères, pour changer du collier de nouilles)
  • Collant en ronces (nul doute que c’est un accessoire promis à un bel avenir dans les rayons BDSM de nos sexshops de quartier)
  • Un dictionnaire étanche (très utile pour le plongeur pour connaître le nom des poissons multicolores qu’il rencontre)

 

A ne pas manquer de remarquer

C’était la semaine du pinson, puisque notre ami Jérôme nous le cite en début de conférence deux fois en trois jours, les 27 et 29 mars. De plus, le 30, il nous sert « pension », on a échappé de peu au jamais deux sans trois.

 

 

Les 7 annonces de la semaine

C'est l'annonce du 31 mars qui a connu le plus de "j'aime" sur Twitter : 18. Elle se classe deuxième du mois (20 "j'aime" pour l'annonce du 1er mars).

 

2/4 : plongeur sauce au poivre, fauteuil philatéliste: pondre une termitière débute salle Ethelred D'Ascoyne

1/4 : bougeoir urticant, cheesecake au sel régénérant : moudre un roman motorisé débute salle Jennifer Cavalleri

31/3 : bernique ripolinée, calendrier barbu : emboutir un flan à la harissa vendéenne débute salle Roger Simmons

30/3 : pension pour savon noir, biscuit au gravier : dropper un archevêché bouddhiste débute salle Claude Alvarez

29/3 : pinson en armure médiévale, purée de trottoir : mordre un dictionnaire étanche débute salle Léon Dutilleul

28/3 : karatéka non-violent, collant en ronces : flancher un ventriloque provençal débute salle Hugo Barrett

27/3 : pinson prothésiste, caleçon en pâte de riz : fouler un régisseur bulgare débute salle Basil Exposition

Commenter cet article