Disséquons les conférences #RéveillûreTôtive de la semaine !

Publié le par jlgdu54

Le 26 avril 1986, j'ai appris qu'il y avait une centrale nucléaire à Tchernobyl. Le 26 avril 2017, j'ai appris l'existence de Nini Crépon.

Le 26 avril 1986, j'ai appris qu'il y avait une centrale nucléaire à Tchernobyl. Le 26 avril 2017, j'ai appris l'existence de Nini Crépon.

Pour ceux qui ne connaitraient pas : l'annonce quotidienne de la #Conférence RéveillûreTôtive est consultable sur Twitter @the_real_jerome

 

Semaine du lundi 24 au dimanche 30 avril 2017.

 

Horaire de l’annonce

Moyenne de la semaine à 5h28.

Il faut remonter en octobre dernier pour retrouver une semaine plus tôtive que celle que nous venons de vivre.

L’écart entre le jour le plus tôtif et la matinée la moins matinale est de 2h34.

Plus tôtive : le mercredi à 3h55.

Moins tôtive : le lundi et le samedi à 6h29.

Troisième semaine de suite où le dimanche est supplanté en tant que plus tardif, de peu cette fois-ci (4 mn), mais par deux jours ex-aequo.

 

Contenu des conférences

Dans les sujets traités, la bouffe bat encore son record avec 16 occurrences. Levé tôt, on sent que notre Jérôme avait besoin de mettre du carburant dans la machine, mais avec un souci d’équilibrer ses menus, notamment grâce au recours à des salades (saladier, ail, œuf, rémoulade, sauce gribiche, raifort, moutarde, olive).

On trouve toujours des mots correspondant à 11 objets, dont trois vêtements.

Trois métiers sont cités, mais aucune association farfelue de deux métiers cette semaine.

Nous dénombrons trois animaux, dont deux poissons qui se mangent, plus un œuf ! Mais aussi deux salles dédiées à des acteurs qui ont des patronymes de bestioles (dauphin et robin).

Nos 7 verbes se répartissent en 4 du premier groupe et 3 du troisième groupe. On notera l’aberrante utilisation du verbe pronominal se parjurer, qui devient, sous l’irresponsable emprise oriolesque, un verbe non pronominal transitif.

Trois références géographiques meublent cette semaine, ce qui n’est plus très fréquent ces derniers temps. L’Autriche, la Russie et l’Ariège sont à l’honneur.

On appréciera le calembour de l’aiguille à trique ôtée et le « raifort fort » fort répétitif.

 

Le nom des salles

Voilà une semaine très homogène, entièrement consacrée aux acteurs (6 masculins pour une seule dame), dont le nom de certains n’était pas forcément connu de tous, même si leur photo pourra provoquer la phrase consacrée « ah oui, je l’ai déjà vu dans plusieurs films ».

Le gentil organisateur des conférences m’informe qu’il y a des degrés de séparation entre les personnalités. Celle du lundi a tourné avec celle du mardi, qui a tourné avec celle du mercredi, et ainsi de suite jusqu’au dimanche. On touche au sublime !

Nés entre 1903 et 1957, j’ai le regret de vous annoncer que deux d’entre eux sont décédés.

 

Les trouvailles à perdre au plus vite

Arbitrairement, on pourra citer :

  • Dentifrice à l’ail (personnellement, je me vois mal investir dans cette innovation hasardeuse)
  • une roulette carnivore (la roulette russe ayant déjà fait assez de dégâts, on ne va pas en rajouter !)
  • gériatre en jardin d'enfants (l’idée peut paraître séduisante pour s’occuper du papy Alzheimer qui s’est trompé de crèche, mais le marché parait quand même restreint).

 

Les trouvailles à peut-être conserver

  • pantalon à une seule jambe (qui sera bien utile aux unijambistes qui détestent les prothèses)
  • poulbot ventriculaire (Francisque Poulbot a peint et donné son nom aux enfants pauvres de Montmartre. C’est au départ une affaire de cœur)
  • un xylophone ariégeois (l’Ariège ne manque pas d’attrait, mais n’est pas assez connue pour sa musique. Alors tous à SaintGirons le 21 juin prochain !)

 

A ne pas manquer de remarquer

Une semaine assez calme au niveau du buzz fait autour des conférences.

En effet, pas plus de 4 réponses, 6 retweets et 15 j’aime, toutes les trois performances sur le même 28 avril.

Depuis février, le record de réponses a été de 9 le 3 mars.

Pour les retweets, le record a été de 11 le 1er mars et le 14 avril.

Ce sont les « j’aime » les plus nombreux : le record a été de 20 le 1er mars.

Et c’est donc la Conf’ du 1er mars qui a fait le plus d’audience (7R, 11RT et 20J’A). Une explication à cela, elle rendait hommage à Manuela Wyler, femme courageuse de la Twittosphère, récemment décédée.

 

 

Les 7 annonces de la semaine

30/4 : briquet à moutarde russe, aiguille à trique ôtée : tendre un jaguar autrichien débute salle Claude Dauphin

29/4 : pantalon à une seule jambe, gériatre en jardin d'enfants : flouter un flétan débute salle Michel Robin

28/4 : tricot de peau rémoulade, dentifrice à l'ail : épouser un whisky-levure débute salle Gérard Hérold

27/4 : électricien en capilotade, œuf apaisé : confondre une roulette carnivore débute salle Patrick Catalifo

26/4 : télégramme sauce gribiche, peignoir en écorce de fonte : humer un brochet albinos débute salle Nini Crépon

25/4 : thanatopracteur d'olive, jus de mine centripète : feindre un xylophone ariégeois débute salle Juliet Berto

24/4 : poulbot ventriculaire, bière au raifort fort : parjurer un saladier sourd débute salle François Perrot

Publié dans Réveillûres

Commenter cet article