Disséquons les conférences #RéveillûreTôtive de la semaine !

Publié le par jlgdu54

Dans ses conférences sans queue ni tête, Jérôme en pince cette semaine pour le Omar.

Dans ses conférences sans queue ni tête, Jérôme en pince cette semaine pour le Omar.

Pour ceux qui ne connaitraient pas : l'annonce quotidienne de la #Conférence RéveillûreTôtive est consultable sur Twitter @the_real_jerome

 

Semaine du lundi 10 au dimanche 16 avril 2017.

 

Horaire de l’annonce

Moyenne de la semaine à 5h51.

On est toujours dans la moyenne de ce début de printemps 2017. Les 4 dernières semaines s’étagent entre 5h50 et 5h56, en fait, elles ne s’étagent pas du tout.

L’écart entre le jour le plus tôtif et la matinée la moins matinale est de 1h42.

Plus tôtive : le vendredi à 5h06.

Moins tôtive : le lundi à 6h51.

Le vendredi est toujours en plus tôtif, mais pour le plus tardif, c’est le lundi qui s’y colle cette semaine.

 

Contenu des conférences

Dans les sujets traités, la bouffe fait cette semaine un retour tonitruant (15, record battu), voilà un régime printanier oriolesque qui n’aura pas fait long feu !

On a même une « cuisine », où tout n’est pas diététique (on peut citer : crémeuse, hot dog, chips, huile et roquefort).

Et ceci, sans parler du nom des salles qui font toutes référence au homard ! Dont on aurait coupé la tête et la queue…

On trouve aussi des mots liés à 14 objets, toujours très hétéroclites, du joint au camion.

On a une certaine pénurie de métiers, seulement deux : prof et berger, qui consistent, l’un comme l’autre, à garder avec soi des êtres plus ou moins dociles…

En trichant un peu, j’ai détecté 6 mots ayant trait aux animaux (en incluant le dog de hot dog et berger, qui peut lui aussi être un chien).

Nos 7 verbes se répartissent en 4 du premier groupe et 3 du troisième groupe, dont un asseoir qui a le droit de perdre son « e » depuis la réforme de l’orthographe de 1990.

Ils peuvent tous prétendre à disposer d’un complément d’objet direct, donc pas de Jérôme rebelle cette semaine sur ce point.

Par contre, nous n’avons aucune référence géographique à nous mettre sous la dent, cela n’était arrivé qu’une fois jusqu’ici, lors de la semaine du 13 au 19 mars, dont, curieusement le lever le plus tôtif était le lundi à 5h51, exactement comme cette fois-ci (étonnant, non ?).

 

Le nom des salles

Le scripteur des annonces s’est donc donné la contrainte de n’honorer que des personnages plus ou moins célèbres prénommés Omar.

Cela nous donne droit à 3 acteurs, 3 sportifs, dont deux footeux et un personnage fictif d’une série TV de 2002.

Les années de naissance s’étagent de 1922 à 1978. Seul le doyen est décédé.

 

Les trouvailles à perdre au plus vite

Arbitrairement, on pourra citer :

  • Galocher un bureau en bas résille (on n’est quand même pas obligé de suivre tous les fantasmes excentriques de Jérôme)
  • Centrale nucléaire bio (le rapprochement est amusant, mais risquer de diviser encore un peu plus les écolos, ce n’est pas responsable !)
  • Le gaz de chips (ça existe déjà, cela s’appelle un pet)

 

Les trouvailles à peut-être conserver

  • Quinquennat de 48 heures (à appliquer dès 2017, si MLP venait à passer)
  • L’encyclopédie du bob (Larousse n’y avait pas pensé, une lacune à combler)
  • Joint au roquefort (si on légalise le cannabis, autant donner dans l’AOC)

 

A ne pas manquer de remarquer

Jérôme nous délivre un meurisier très contestable, probablement une erreur non consciente, due à la prononciation du mot « merisier », qui donne envie de le meugler, plus que de l’orthographier en toute orthodoxie.

J’ai vérifié partout, pas de trace de meurisier, même chez Groupama, qui fait pourtant autorité dans le domaine de la Cerise.

 

 

 

Les 7 annonces de la semaine

16/4 : quinquennat de 48 heures, couscous de lit une place : poncer une limande allaitante débute salle Omar Daf

15/4 : cuisine au gaz de chips, cravate en fourrure de meurisier : tancer un riz émancipé débute salle Omar Epps

14/4 : laine de crevette, piscine d'huile de ciment : galocher un bureau en bas résille débute salle Omar Little

13/4 : cocktail au sable bitumeux, encyclopédie du bob : freiner un dindon priapique débute salle Omar Hernández

12/4 : hot dog au cactus, centrale nucléaire bio : teindre une frégate crémeuse débute salle Omar da Fonseca

11/4 : soirée en vide-ordures, berger d'ampoules 40W : astreindre un joint au roquefort débute salle Omar Sy

10/4 : camion en gelée au madère, prof de parcmètre nocturne : assoir un ananas piraté débute salle Omar Sharif

Commenter cet article