Disséquons les conférences #RéveillûreTôtive de la semaine !

Publié le par jlgdu54

Chantal Lauby fêtait son anniversaire cette semaine.

Chantal Lauby fêtait son anniversaire cette semaine.

Pour ceux qui ne connaitraient pas : l'annonce quotidienne de la #Conférence RéveillûreTôtive est consultable sur Twitter @the_real_jerome

 

Semaine du lundi 20 au dimanche 26 mars 2017.

 

Horaire de l’annonce

Moyenne de la semaine à 5h56.

C’est la moyenne hebdomadaire la plus tôtive depuis 4 mois, alors même qu’il y avait cette semaine le handicap de 60 minutes dû au changement d’heure de ce dimanche.

L’écart entre le jour le plus tôtif et la matinée la moins matinale est de 3h16, mais cet écart aurait été de 2h26 sans le passage à l’heure d’été.

Plus tôtive : le jeudi à 4h20.

Moins tôtive : le dimanche à 7h36.

 

Contenu des conférences

Dans les sujets traités, on y trouve toujours beaucoup de références à la bouffe (12), des mots liés à 13 objets de la vie ordinaire des gens humbles (piscine, ULM, piano) et 2 animaux, surtout comestibles. On trouve aussi 6 métiers (dont deux dans le domaine du sport avec un usage plus souvent amateur que professionnel).

Nos 7 verbes réussissent un 421 avec 4 du premier groupe, 2 du troisième groupe et 1 du deuxième groupe. Ils sont tous transitifs et employés comme tels, ce qui n’est pas toujours le cas (exemple du 26 février dernier : meugler un treuil olympique).

Nous avons droit cette semaine à trois références géographiques, mais avec la particularité qu’elles ont aussi un aspect marqué de datation et d’histoire (mogol, arverne et précolombien), ce qui permet l’anachronisme si souvent recherché, tout en le teintant cette fois-ci d’un peu d'exotisme.

 

Le nom des salles

L’auteur des annonces sachant que ses parutions vont être disséquées, s’est évertué cette semaine à glisser un fil conducteur, juste pour voir si son exégète s’en rendrait compte.

Je ne sais pas si j’ai tout découvert des engrenages pervers du scripteur, mais voici ce que j’ai cru déceler comme ordonnancement.

Les 7 personnages de la semaine sont tous nés ou morts en mars, et même 6 sur 7 sont nés ou morts entre le 20 et le 26 mars, seule l’actrice Margaret Dumont est décédée le 6 mars, mais pour compenser, elle porte le même patronyme que Charles Dumont qui fête en ce 26 mars ses 88 ans.

La perversité fut à son comble les 22 et 23 mars quand les salles portaient le nom de personnages fictifs, incarnés à l’écran par des actrices dont c’était l’anniversaire le jour même.

Les parutions des 20, 25 et 26 correspondent à des célébrités réelles dont l’anniversaire se fêtait le jour de la parution.

A noter que Félix Tournachon a eu droit à sa salle le lendemain de l’anniversaire de la mort de Nadar.

Des 5 personnages réels nés entre 1820 et 1929, les deux benjamins sont encore en vie.

 

Les trouvailles à perdre au plus vite

Arbitrairement (encore plus que les autres semaines), on pourra citer :

  • Arbitre de combat de TGV (comme le lancer de nains, le combat de TGV est interdit, il y a eu trop de morts)
  • Agneau centenaire (je ne vois pas l’intérêt de le vieillir en congélateur)
  • Saucisse ULM (une saucisse, c’est forcément lourd, la graisse, c’est bon pour le goût)

 

Les trouvailles à peut-être conserver

  • But de saut en largeur (j’imagine qu’il sera plus simple d’enlever les filets)
  • Gratin de D.J. (la France se targue d’en avoir justement la spécialité)
  • Un peuplier agnostique (ça existe déjà heureusement, à préserver religieusement)

 

A ne pas manquer de remarquer

Notre pote Jérôme a un rapport particulier avec les télés 55’’, dont il présentait la cuisse le 9 mars et qu’il envoie en thalasso le 25. Il y a probablement une explication freudienne à cette addiction.

 

 

Les 7 annonces de la semaine

26/3 : congélateur de piano, bonbon aux huîtres : retendre un peuplier agnostique débute salle Charles Dumont

25/3 : pompe à lasagnes, thalasso pour télé 55" : gaver un parcmètre précolombien débute salle Jean Sablon

24/3 : infirmière pour tournevis plat, gratin de D.J. : gâter un vacherin communiste débute salle Margaret Dumont

23/3 : agneau centenaire, levier de vitesses en meurette : calibrer un grutier arverne débute salle Odile Deray

22/3 : armoire en salami, radio sans haut-parleur : opérer un but de saut en largeur débute salle Barbara Becker

21/3 : poivron atrabilaire, piscine de saucisse-ULM : fléchir un éclairagiste mogol débute salle Félix Tournachon

20/3 : judoka au beurre demi-sel, arbitre de combat de TGV : plaindre un thermomètre OGM débute salle Carl Reiner

Commenter cet article