Disséquons les conférences #RéveillûreTôtive de la semaine !

Publié le par jlgdu54

Bernard Cribbins, acteur britannique, est le doyen vivant de nos salles de conférence cette semaine.

Bernard Cribbins, acteur britannique, est le doyen vivant de nos salles de conférence cette semaine.

Pour ceux qui ne connaitraient pas : l'annonce quotidienne de la #Conférence RéveillûreTôtive est consultable sur Twitter @the_real_jerome

 

Semaine du lundi 20 février au dimanche 26 février 2017.

 

Horaire de l’annonce

Moyenne de la semaine à 6h17.

Ce sont 17 minutes en moins tôtif par rapport à la semaine précédente.

On retombe dans un certain laxisme au niveau de la Réveillûre.

L’ écart entre le jour le plus tôtif et la matinée la moins matinale est de 2h42, ce qui est une valeur plus forte que la médiane par rapport à 41 minutes (l’écart le plus faible en juillet 2016) et 4 heures 27 minutes (le plus gros écart en décembre 2016).

Plus tôtive : le lundi à 4h36.

Moins tôtive : le dimanche à 7h18.

 

Contenu des conférences

Dans les sujets traités, on y trouve pêle-mêle 5 animaux, dont 2 insectes, 3 métiers, 5 termes renvoyant vers l’idée de mobilité, dont 3 vers le haut, 9 mots qui ont trait à la bouffe et 7 verbes, bien sûr, dont deux du premier groupe et un transitif à contre-usage.

Trois références géographiques cette semaine.

 

Le nom des salles

Une semaine très 7ème art, en référence sans nul doute aux Césars et aux Oscars de cette fin de semaine, puisque sur les 7 hommages, pas moins de 6 renvoient au cinéma (dont un cascadeur et un personnage de roman d’action porté à l’écran) et le 7ème est un journaliste, mais qui porte les mêmes nom et prénom que des centaines de Corses.

Sur les 6 « célébrités » réelles, la moitié sont décédées. Le benjamin est quand même né en 1938, le casting n’est pas tout jeune.

Curieusement, c’est le personnage fictif dont la naissance est la plus récente (1949).

 

Les trouvailles à perdre au plus vite

Arbitrairement, on pourra citer :

  • Le boudin anti yeah (pour son goût probablement décevant)
  • La gouttière en taffetas
  • Le tango sousmarin (on doit pouvoir résoudre le problème des retraites sans y avoir recours)

 

Les trouvailles à peut-être conserver

  • Un CRS en bigoudis (cro meugnon, pas cro magnon)
  • La télécommande pour caleçon snob (prochain vainqueur au concours l’épine)
  • Une chapelle abribus (belle reconversion pour tous !)

 

A ne pas manquer de remarquer

Les œufs de table basse laitière forment une quadruple association qui marque la volonté chez l’auteur d’une irrévérence assumée envers la logique la plus élémentaire.

Il aurait pu se contenter d’œufs de table basse (le « basse » permet habilement de ne pas avoir les doutes que l’on aurait eu pour des œufs de table), mais il rajoute perfidement « laitière ».

Du coup, pour le con qui aurait gobé (ben oui !) les œufs de table basse, le fait que la table soit laitière, donc mammifère, l’interpelle autant que l’ornithorynque. De quoi j’mamelle !

Commenter cet article