Les JLGeades de la quinzaine.

Publié le par jlgdu54

15 ans que nous sommes en guerre, et des images toujours très présentes dans nos mémoires.

15 ans que nous sommes en guerre, et des images toujours très présentes dans nos mémoires.

Une quinzaine finalement peu marquée par des événements d’ampleur médiatique incontestable, ce qui fait qu’on a pu laisser pas mal d’espace à la commémoration du 11 septembre, lors de laquelle Hillary Clinton a fait parler d’elle à cause de sa santé chancelante.

24 JLGeades sont venues se rajouter à ma collection personnelle pendant cette quinzaine.

Actualités.
  1. Les agriculteurs remuent « ciel et terre » pour s’en sortir. Cependant, sans vouloir pinailler, « terre et purin » me paraitraient plus exact.
  2. Je suis contre l’immortalité. Vous l’imaginez pour Sarkozy ?
Humour déplacé.
  1. Ne touchez pas à mon humour. Je ne voudrais pas que l’on dise que j’ai un humour déplacé.
  2. Son humour déplacé, je ne l'ai pas trouvé...drôle.
  3. L’humour de Dieudonné est de plus en plus déplacé, quand il n’est pas carrément annulé.
Divers.
  1. Le pharmacien m’avait refilé des médicaments inappropriés. Je n’ai pas pu me plaindre, car il y avait prescription.
  2. Confirmation : il y a de l’eau sur mars, surtout sous forme de giboulées.
  3. Celui qui a osé glisser sa main entre les barreaux de la cage du tigre s'en mord encore les doigts (de l'autre main) !
  4. Lave héritier sort de la douche des enfants.
  5. Nom d’une pipe, tu ne sais pas ce qu’est une fellation ?
  6. Et l’amazone demanda à l’Aviateur : fais-moi un des seins.
  7. Quand les conducteurs sont souls, ils ne sont pas sûrs.
  8. Je suis nul au basket, je ne peux panier.
  9. Les Africains descendent plus du singe que les Européens. Mais seulement parce que ce gibier est plus rare en Europe.
  10. Une grasse matinée dominicale, à ne pas confondre avec une grâce mâtinée de noblesse.
  11. Il est souvent plus facile de voir un aveugle que d'entendre un sourd.
  12. On porte des lunettes, et on mange des lentilles. On ne porte pas une lunette, et on ne mange pas une lentille.
  13. Pour distinguer les lentilles, le préfet a besoin de ses lentilles.
  14. Pour distinguer le médaillé, il a besoin qu’il soit là.
6mots.
  1. Je reste indécis sans aucune hésitation.
  2. Paradoxalement, certains ne sont pas sûrs.
  3. Quand les chats rentrent, Marie trime.
  4. J’ai entendu l’aveugle comme je vouvoie.
  5. Les accents ont toujours Torr, Michèle.

Commenter cet article