Les JLGeades de la quinzaine.

Publié le par jlgdu54

Beaucoup d'Anglais, peu renseignés, ont répondu à la question : "êtes-vous opposés à une immigration massive de réfugiés au Royaume-Uni ?"

Beaucoup d'Anglais, peu renseignés, ont répondu à la question : "êtes-vous opposés à une immigration massive de réfugiés au Royaume-Uni ?"

Une quinzaine marquée par un vote Brexit relativement inattendu de nos amis anglais. Tout aussi inattendu, le fait qu’un pourcentage significatif des votants pour la sortie de l’UE le regrette dans les jours suivants, en apprenant les conséquences de leur vote : démission du Prime Minister, volonté écossaise de quitter le Royaume Uni, chute de la Livre Sterling, and so on. Les démocraties sont parfois bien légères !

A noter un 2 juillet très prolixe en disparitions de personnalités, puisqu’en une demie soirée, on a appris successivement le décès de Michel Rocard, Elie Wiesel et Michael Cimino.

35 JLGeades sont venues se rajouter à ma collection personnelle pendant cette quinzaine (quinzaine, et non pas semaine, pour cause de panne Internet).

Actualités.
  1. Leur histoire de taux négatifs, ça prête à rire !
  2. Batum va gagner 120 millions de dollars sur 5 ans. Qui a dit que les métiers manuels étaient dévalorisés ?
Euro de Football.
  1. Où est la logique dans le foot ? En formule de coupe, quand un match est nul, on le prolonge
  2. Désormais, ce sont des matches à élimination directe. En huitièmes, pas d’Eire blague pour les Bleus.
  3. Ce huitième de finale est serré, alors qu’il est pourtant qualificatif pour l’écart.
  4. La défense suisse qui fait une faute de placement. Un comble !
  5. Un club de supporters est ce qu’on appelle un club fort mateur.
  6. Brexit. Dès la prochaine rentrée, il est question de remplacer l'anglais première langue par l'islandais première langue.
  7. L’équipe du Portugal est à la recherche de ses temps forts. Mais c’est quoi, cette amphore ?
  8. Les deux équipes sont très proches. Les Italiens parlent avec les mains et les Allemands ont inventé le handball.
Divers.
  1. Une des choses que je fais bien, c’est mon âge.
  2. Selon notre reporter, qui a relevé des milliers de noms sur les boîtes à lettres, le patronyme le plus courant en France est Pasdepubmerci.
  3. J’ai appelé les Alcooliques Anonymes. Eh bien, ils ont du mal à décrocher !
  4. Elle avait les yeux épatés, le nez aussi.
  5. Un savant aveugle ou un savant t’aveugle ?
  6. Il ne faut pas mettre ses doigts dans le nez, si vous ne voulez pas qu’il soit épaté, et le nez épaté, ce n’est pas épatant.
  7. Je serai toujours là pour te défendre …de faire des bêtises.
  8. Les membres d’un même orchestre sont sensés être toujours d’accord.
  9. Pour la fête des Voisins, je suis venu en vélo avec mon verre à pied. Et dans le verre à pied, il faut enlever l'eau.
  10. Mieux vaut être émasculé que tué, c’est moindre mâle.
  11. C’est un peu taquin de demander aux membres de l’association des eunuques de faire la queue.
  12. Si jamais je dois mourir un 29 février, j’ai un peu de temps devant moi.
  13. Cela fait presque 60 ans que je marche sur mes pieds, alors pour une fois que je marche un peu sur les vôtres…
  14. Au jugé, je dirais qu’il y a plus de degrés à l’échelle de Richter qu’au trouillomètre.
  15. La naturiste qui est tombée à la renverse dans la marmite de pâtes est indemne. Elle a le cul bordé de nouilles.
  16. J’adore les plats-bassins, ce sont des trucs de malades !
  17. Quand on attend à un feu rouge, les dernières secondes sont quand même plus longues que les premières. Je ne sais pas comment ils font ça !
  18. Faites une bonne action, épousez une moche. Ce sont en général des femmes fidèles par obligation.
  19. Aimer ses sujets, c’est en faire des compléments d’objet direct.
  20. Dans une "déjection canine" de 200g, il est bien rare de trouver de l'ADN de chihuahua.
  21. « Tout de suite » : expression qui précède 20 mn d’attente. Exemple, « oui, Madame, je vous l’apporte tout de suite ».
  22. Pour avoir un café, compter une demi-heure. Et 20 minutes pour un « expresso ».
  23. « Aujourd’hui » est un mot indissociable du présent, mais alors que dire de « maintenant » ?
  24. Un vin est considéré comme charpenté et corsé quand mon ami couvreur à Bastia est susceptible de le boire d’une traite.
  25. Le seul plat que j'ai jamais réussi, c'était à la piscine. Je n'étais pas dans mon assiette.

Commenter cet article