Les JLGeades de la semaine.

Publié le par jlgdu54

Pascal DUPRAZ, entraineur du Toulouse FC, revêtu du pull porte-bonheur de son grand-père.

Pascal DUPRAZ, entraineur du Toulouse FC, revêtu du pull porte-bonheur de son grand-père.

Une semaine qui marque la fin de bien des championnats.

En Ligue 1 de football, la « remontada » de Toulouse élève Pascal Dupraz, son entraineur, au rang de faiseur de miracles, de meneur d’hommes extraordinaire. Il est le premier à le croire, c’est d’ailleurs pour cela que ça a marché.

En Ligue 2, la 3ème place de Metz, synonyme de montée en Ligue 1, a été acquise avec une chance immense et assez peu de mérite, moins en tout cas que la valeureuse équipe havraise qui finit 4ème avec le même nombre de points et la même différence de buts, après avoir gagné son dernier match 5-0, tout en heurtant deux fois les poteaux…

20 JLGeades seulement sont venues se rajouter à ma collection personnelle pendant cette semaine.

Divers.

  1. Je veux bien prendre un remontant, mais à une heure décente.
  2. Les bébés sont tous contre l’avortement, naissent pas ?
  3. J’ai trouvé ma femme chez Ikéa. L’avantage, c’est que je peux la monter moi-même.
  4. Habiter une maison hantée requiert de la présence d'esprits.
  5. On peut être savant sans savoir aimer. On peut tout ignorer et connaître le bonheur.
  6. Quand t’es employé aux espaces verts, après avoir tant tondu, t’attends ton dû.
  7. Avoir un faux permis, c’est vraiment pas permis.
  8. Le facteur alcoolique a pris un mauvais pli.
  9. Ma voisine, déçue et frustrée par la défaillance de son mari, a fait appel au RAID.
  10. L’humour noir a la surprenante particularité de provoquer un rire jaune. Il peut aussi déclencher un rire Soudan.
  11. Pourquoi parle-t-on d’examen sans gain, alors qu’il faut être veinal ?
  12. Au terme d’un match de tennis, les deux joueurs sont sûrs courbatus et en plus le perdant est sur court battu.
  13. Ce n’est pas parce que le patron a un très gros salaire que les salariés subissent de mauvais traitements.

Actualité.

  1. Le bonheur suprême pour des politiques, c’est de rendre les gens heureux. Bon, je vous accorde que cela ne se voit pas toujours aisément.
  2. 2016, une année avec plus de jours flottants que de jours fériés.
  3. Vendredi 13 novembre, 130 victimes à Paris. Vendredi 13 mai, annonce du départ de Zlatan. A 6 mois d'intervalle, la même perte fiscale.
  4. Avec le printemps, il n’y a plus de verglas, et donc la nuit tombe plus tard.

6mots.

  1. Mangez équilibré. Vous casserez moins d’assiettes.
  2. Un exportateur important, c’est pas logique.
  3. Les monteurs démontent, les ascenseurs descendent.

Commenter cet article