Les JLGeades de la vie de couple.

Publié le par jlgdu54

Les JLGeades de la vie de couple.

La vie de couple, voilà un bon sujet de JLGeades.

Si j'ai bien compté, il y en a 69, dont une section hard (l'avide couple) et une section adultère (la vide-couple).

Si vous êtes en couple, merci de me donner votre avis...

Préambule.
  • Un jour ou l’autre les femmes disent oui pour changer de non.
  • Rappelons qu’en France, la première cause de divorce, c’est le mariage.
  • Ma femme déplore que je ne bricole que les jeux de mots.
  • A la maison, je suis plus gradé que ma femme. Elle parle en commandant et moi, j’obéis en général.
  • J’ai des doutes sur l’intelligence de ma femme. Elle est quand même la seule femme à m’avoir épousé.
  • Preuve de l’opposition et de la complémentarité des sexes : quand les femmes s’épilent, les hommes s’effacent.
  • C’est parce que ma femme est revenus, qu’elle n’est pas partie.
  • Je considère qu’il est logique qu’une femme canon se poudre.
  • Les célibataires endurcis ont tendance à rouler dans des voitures qui ont du couple.
Adultère.
  • On a en France des chiffres sur l’adultère qui peuvent paraître trompeurs.
  • Les chiffres sont implacables : il est statistiquement impossible d’être fidèle à un mari cocu.
  • Le cocu qui l’ignore se trompe.
  • L’épouse volage à son mari : « Chéri, tu t’es trompé ! » « - Pour une fois que c’est moi ! »
  • Les femmes ne devraient pas nous prendre pour des maris honnêtes !
  • Un mari trompé voit-il sa réputation écornée ?
  • La polyandrie, c’est avoir plusieurs mecs, à ne pas confondre avec l’abus andrie.
  • Dans tous les vaudevilles « ciel mon mari » se décline précipite amant.
  • Ton amant caressant adule tes reins.
  • Ton mari infidèle adule tes reins, aussi.
  • Ma femme complote ou ma femme qu’on pelote. Dans les deux cas, je ne suis pas bien.
  • Ma femme se fait sauter une fois par moi...
  • Un solitaire de perdu, 10 amants de retrouvés.
  • Vous prenez ma femme, elle prend la porte.
  • Pénaliser les clients ou clientes de la prostitution, ce serait porter un coup sévère au droit à limage des moches.
  • DSK a plus pratiqué l’adultère noir que le mariage blanc.
  • Si la femme trompée se pense cocue, c’est parce le mari infidèle ne pense qu’au cul.
  • Il n’y a pas qu’en terre d’Islam que les femmes trompées mettent les voiles.
  • Quand le mari est entier, sa moitié est tentée de prendre un tiers pour amant.
  • Il n’y a pas plus de femmes-poupées que de maris honnêtes.
Hard.
  • Il vaut mieux un mari avec un bon engin qu’une femme avec une bonne angine.
  • Je ne voyais pas mon mari faire du cinéma porno, ou alors en court métrage.
  • Une femme légère, c’est quand même plus pratique pour s’envoyer en l’air.
  • Ma femme adore les levrettes. Les chiennes ? - Prises dans ce sens-là, en effet !
  • Avec ma femme, on n’est que deux dans la chambre, du coup on joue à autre chose qu’au foot.
  • Il ne baise guère que deux fois par an (homme de peu de fois).
  • Qui du chien fidèle ou du mari infidèle, une femme préfèrera voir remuer la queue ?
Violence conjugale.
  • La fois où ma femme m’a le plus manqué, c’est quand elle a essayé de me tuer.
  • Dans l’affaire de la femme dépecée, tous les indices se recoupent.
  • Son audition a révélé qu’il l’avait frappée comme un sourd.
  • La femme du boxeur vivait à son crochet.
  • Monsieur le juge, expliquez-moi comment j’aurais pu savoir que ma femme ne supportait pas l’arsenic !
  • En cas de scène de ménage, c’est souvent la femme qui est au bout du rouleau…à pâtisserie.
  • La femme musulmane a désormais le choix : soit voilée, soit violée.
Tâches ménagères.
  • Au niveau du balai, ma femme se ménage.
  • Chérie, dans notre ménage, qui est la femme ? lui dis-je en tendant le balai.
  • Pour ses quarante balais, j’ai offert à ma femme son troisième aspirateur.
  • La femme de ménage a longtemps espéré pour sa carrière bénéficier de l’effet de l’évier.
  • On préfère voir sa femme dans l’abus andrie que dans la polyandrie.
  • Je n’aurais pas dû me froisser avec mon épouse, elle m’a dit « tu repasseras pour tes chemises » ! Il devait y avoir mieux à fer.
Divers.
  • Femmes comiques vieillissantes, laissons l’époux rire.
  • Tiens au fait, pourquoi aucune femme ne demande la main d'un homme ?
  • Les femmes sont malignes, elles nous font des bisous dans le cou dès qu’on a le dos tourné !
  • Elles ne veulent être ni des faibles femmes, ni des femmes fortes.
  • Ma femme m’a de nouveau quitté. Je dois avouer qu’elle a le sens de la repartie.
  • Pour faire plaisir à votre femme, préférez le solitaire à l’ermite.
  • Je me demandais : combien d’optimistes dépressifs se sont-ils suicidés le lendemain de leur mariage ?
  • Quand on a une femme canon dans son lit, il est possible qu’elle y dorme en chien de fusil.
  • Ce n’est pas parce qu’aucune femme ne veut de vous qu’il faut sombrer alcoolique. Je vous conseillerais plutôt la mise au Gini.
  • Je n’achète plus de nouvelles fringues à ma femme depuis 15 ans : par souci d’économie, je la laisse en mode vieille.
  • Une femme, on la garde et on la regarde.
  • La femme du mareyeur à propos de son mari : le seul bouquet qu’il m’ait offert, c’était des crevettes.
  • Femmes de rugbymen, plaquez-les un week-end, ils ont plus l’habitude.
  • Au moment de la ménopause, les femmes changent les règles.
  • Le pain toasté a plus de chance que moi : il est beurré dès le matin et ma femme le trouve quand même craquant.
  • Avoir un mari docteur n’est pas toujours drôle. « Quand je parle à mon époux de mes deux seins, il me répond boulot ».
  • Mesdames, si vous avez un mari implacable, c’est une bonne raison pour le plaquer.
  • Le mariage, c’est par con-sentiment mutuel.
  • Quand une concierge épouse un ouvrier du bâtiment, peut-on parler de loge maçonnique ?
  • Cuisiner son époux au bien marri.

Commenter cet article